Actualités
11:15 3 avril 2019

Grogne autour des hausses salariales des élus à Saint-Augustin

Grogne autour des hausses salariales des élus à Saint-Augustin
Contraints à des hausses de taxes municipales pour résorber l'immense dette de leur Ville, les citoyens apprécient guère que les élus envisagent de hausser leur salaire. (Photo tirée d'une vidéo)

MUNICIPAL. La hausse envisagée du salaire des élus pour compenser une nouvelle règle fiscale s’appliquant aux allocations de dépenses de fonction ne passe pas comme une lettre à la poste à Saint-Augustin. Plusieurs citoyens ont manifesté leur opposition à cette mesure qu’ils estiment en décalage avec les efforts et les hausses de taxes foncières visant à résorber l’importante dette accumulée par leur Ville.

À la question initiale d’un citoyen réclamant au conseil municipal un répit du compte de taxes, après plusieurs majorations, le maire a répondu qu’il n’avait pas l’intention de réviser le taux de taxation cette année. Il a rappelé que celui-ci était lié à la valeur résidentielle plus élevée à Saint-Augustin et au niveau d’endettement trop haut.

Depuis trois ans, la dette a reculé de 120M$ à 86M$. La Ville continue à s’y attaquer pour la ramener à un ratio acceptable autour de son budget de fonctionnement, qui s’élève à 31M$. «Une fois que la situation sera revenue sous contrôle, il pourra y avoir ajustement et baisse de la taxation foncière, dont l’annulation de la taxe spéciale pour la dette», a expliqué Sylvain Juneau.

Dans ces circonstances, les citoyens ont été nombreux à se succéder au micro pour dénoncer la hausse de salaire que projettent d’adopter les élus. «C’est injustifiable presque indécent de votre part, alors que tout le monde doit mettre l’épaule à la roue. Quand on a une importante dette, on commence par régler le problème avant de se féliciter», a déploré le citoyen Laurier Goulet.

À sa suite, d’autres ont estimé que les comparaisons étaient boiteuses avec Québec, Lévis et même L’Ancienne-Lorette, où le maire est en poste depuis plus de 30 ans et où la situation financière n’est pas aussi catastrophique. «Nos élus font du bon travail et méritent d’être rémunérés en conséquence. Toutefois, s’octroyer une hausse de 31% d’un coup et rétroactive en plus, ça fait une grosse bouchée à avaler. On se sentirait mieux écouté et respecté si elle était graduelle», a suggéré la citoyenne Rita Lamothe.

Étude comparative

Les conseillers municipaux Raynald Brûlotte, Jonathan Palmaerts et Jean Simard ont tour à tour expliqué que la décision du conseil s’appuie sur l’étude d’une firme indépendante de ressources humaines, qui a analysé le salaire des élus municipaux de la région de Québec. «Il s’agit d’une correction en lien avec les responsabilités importantes en matière d’heures de travail. Le maire de Saint-Augustin se trouve au bas de l’échelle pour la région. Notre objectif consiste à équilibrer les choses, ont-ils plaidé, pour s’assurer d’avoir un maire compétent et éviter les erreurs du passé.»

Or, l’étude des Consultants RH Michel Larouche propose justement dans ses conclusions que l’importante hausse de salaire potentielle de 20 000$ pour le maire soit échelonnée à raison d’environ 5000$ par an d’ici 2021. Cet échéancier coïncide justement avec les intentions du conseil municipal de ramener la dette à un niveau plus acceptable.

Comparaison rémunération des maires de villes similaires

  • Saint-Augustin: salaire 83 204$; population 19 369
  • L’Ancienne-Lorette: salaire 100 922$; population 17 088
  • Baie Comeau: salaire 96 855$; population 21 392
  • Rivière-du-Loup: salaire 82 086$; population 19 767
  • Saint-Lazare: 81 370$; population 19 913

Comparaison rémunération des conseillers de villes similaires

  • Saint-Augustin: salaire 24 763$; population 19 369
  • L’Ancienne-Lorette: salaire 27 829$; population 17 088
  • Baie Comeau: salaire 20 285$; population 21 392
  • Rivière-du-Loup: salaire 20 497$; population 19 767
  • Saint-Lazare: 30 393$; population 19 913

Suggestion étalement des hausses salariales à Saint-Augustin (RH M. Larouche)

  • Maire: 88 000$ (2018); 93 700$ (2019); 99 300$ (2020); 105 000$ (2021)
  • Conseillers: 26 000$ (2018); 27 000$ (2019); 28 000$ (2020); 29 000$ (2021)

Métro Média

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *