L'Appel
07:27 20 mars 2019

Des «égEAUportraits» en faveur des contenants réutilisables

Des «égEAUportraits» en faveur des contenants réutilisables
Les étudiants souhaitent évacuer les bouteilles d'eau jetables de l'ensemble des espaces de restauration sur le campus. (Photo Métro Média – Archives)

ENVIRONNEMENT. Appel au partage sur les réseaux sociaux de photos montrant la possibilité de boire de l’eau dans un contenant réutilisable. Voilà la plus récente initiative issue de la campagne #DéjàDurable, qui incite la communauté étudiante de l’Université Laval à soutenir l’interdiction de la vente d’eau embouteillée sur le campus.

Ces «égEAUportraits» seront envoyés à l’administration universitaire, afin de mettre de la pression pour lui faire adopter une réglementation en ce sens. Par cette démarche, l’Association des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS) souhaite obtenir un engagement de la direction lavalloise. L’objectif visé est que cesse «la vente d’eau embouteillée dans toutes les concessions alimentaires du campus».

L’AELIÉS espère que les étudiants seront nombreux à démontrer que la bonne pratique de consommation d’eau est déjà acquise à l’Université Laval. (Illustration gracieuseté)

«Comme une image vaut mille mots, nous demandons à la communauté étudiante d’afficher sa bonne pratique de consommation d’eau #DéjàDurable. Nous espérons ainsi que le message sera clair: nous sommes prêts à l’interdiction de la vente d’eau embouteillée sur le campus et souhaitons que l’administration réglemente en la matière dans un échéancier rapproché», indique l’AELIÉS dans un communiqué.

Ouverture

Les instigateurs de la campagne veulent tirer avantage d’une récente ouverture manifestée par l’administration, lors de discussions portant sur cet enjeu. Il en est ressorti que tout dépendait de la mobilisation de la communauté étudiante en faveur de l’interdiction de la vente d’eau embouteillée sur le campus. Un soutien qui s’est concrétisé notamment par l’abolition des bouteilles d’eau jetables dans les concessions alimentaires gérées par les associations étudiantes.

Cette initiative a été saluée par l’Université Laval, qui privilégie néanmoins une approche axée sur la sensibilisation. Son intention consiste à modifier graduellement les habitudes de consommation de sa communauté. «La réflexion sur les moyens pour y parvenir se poursuit dans un esprit non coercitif, afin de continuer à faire des choix responsables, comme le retrait des pailles et des ustensiles à usage unique», explique Andrée-Anne Stewart, responsable des relations avec les médias.

Une campagne a déjà été initiée en 2010. (Photo gracieuseté)

Revendication lointaine

  • Ce changement de réglementation est réclamé depuis longtemps par Univert Laval, un groupe environnemental étudiant de l’Université Laval.
  • En 2010, le groupe lançait la campagne «À Laval, buvons local» valorisant la consommation d’eau publique et l’interdiction de la vente d’eau embouteillée.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *