Actualités
13:09 11 mars 2019

Citation en déontologie à l’endroit du maire Loranger

Citation en déontologie à l’endroit du maire Loranger
Le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, fait face à une citation en déontologie devant la Commission municipale du Québec. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. À la suite de renseignements recueillis, la direction du contentieux et des enquêtes de la Commission municipale du Québec (CMQ) convoque Émile Loranger devant un juge administratif. Le maire de L’Ancienne-Lorette est cité pour 14 manquements relatifs au code d’éthique et de déontologie des élus municipaux.

La démarche administrative entreprise vise à vérifier si les allégations de conflit d’intérêts sont fondées. Le juge administratif de la Commission saisi du dossier devra déterminer si un tel manquement a été commis ainsi que, le cas échéant, la ou les sanctions applicables.

Cette citation en déontologie relève notamment neuf manquements potentiels pour conflit d’intérêts. Ceux-ci se sont tous produits lors de l’assemblée du conseil municipal lorettain du 10 décembre. M. Loranger a alors participé à des délibérations concernant son comportement ayant mené au dépôt d’une plainte pour harcèlement psychologique par son ex-chef de cabinet. Il a aussi tranché le vote 4 contre 3 en sa faveur.

Le document officiel de la CMQ, rendu public le 7 mars, indique également un manquement à la qualité des services aux citoyens, pour ne pas avoir adopté une conduite exemplaire et transparente. S’ajoutent quatre manquements pour s’être prévalu de sa fonction et dépenses injustifiées.

Au terme des auditions à venir, le juge administratif devra déterminer si des sanctions s’appliquent ou non. Celles-ci peuvent aller du simple blâme à la suspension.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *