Actualités
15:05 28 février 2019

Un pas de plus vers le laissez-passer universitaire

Un pas de plus vers le laissez-passer universitaire
Le LPU procurera aux étudiants de l’Université Laval un accès illimité aux services du RTC et de la STLévis, durant les sessions d’automne et d'hiver. (Photo Métro Média – Archives)

TRANSPORT. Une étape importante vient d’être franchie en vue de l’implantation du laissez-passer universitaire (LPU) favorisant l’usage du transport en commun pour se rendre sur le campus de l’Université Laval.

Annoncée l’automne dernier, l’entente de collaboration vient d’être officialisée par les cinq partenaires que sont l’Université Laval, le Réseau de transport de la Capitale (RTC), la Société de transport de Lévis (STLévis), l’Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS) et la Confédération des associations d’étudiants et étudiantes de l’Université Laval (CADEUL). L’accord définit les modalités de mise en œuvre du LPU et précise les responsabilités de chacun.

Cette démarche avait été approuvée lors de référendums par 54% des membres de la CADEUL et près de 72% de ceux de l’AELIÉS. Sa mise en place prévoit le prélèvement d’une cotisation spéciale (120$ par session) pour avoir accès à un laissez-passer de transport en commun à un tarif préférentiel (30$ par mois).

Des études sont actuellement menées afin de mieux connaître les habitudes de déplacement de la communauté étudiante. Au cours du printemps, les cinq partenaires poursuivront les travaux préparatoires pour la mise en œuvre du LPU à la session d’automne prochain.

Rappelons que le LPU permettra aux étudiants et aux étudiantes de l’Université Laval inscrits à temps complet d’utiliser de façon illimitée, durant les sessions d’hiver et d’automne, les services du RTC et de la STLévis.

Ce qu’ils ont dit:

«La signature de l’entente par tous les partenaires marque une étape importante pour la communauté étudiante de l’Université Laval dans le processus de la mise en place du LPU.» – Robert Beauregard, vice-recteur aux affaires étudiantes de l’Université Laval

«Le LPU contribuera à développer des habitudes favorables au transport collectif auprès de la clientèle étudiante. Ce sera également un moyen qui s’ajoutera aux mesures visant à réduire la congestion routière.» – Rémy Normand, président du RTC

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *