Actualités
11:41 19 février 2019

Développement au sud du lac Saint-Augustin: le secteur de la rue Beaupré sera désenclavé

Développement au sud du lac Saint-Augustin: le secteur de la rue Beaupré sera désenclavé
La cinquantaine de résidents venus à la séance d'information ont eu une oreille attentive pour leurs inquiétudes quant à la sécurité d'accès à leur quartier. (Photo Métro Média – Archives)

CONSTRUCTION. À la suite des doléances exprimées par les citoyens du secteur de la rue Beaupré avec l’ajout de 25 habitations au sud du lac Saint-Augustin, la Ville a fait ses devoirs et revu sa position. Des aménagements additionnels seront prévus pour assurer la quiétude et la sécurité des propriétaires concernés.

Lors d’une récente séance d’information sur l’implantation du développement résidentiel aux extrémités des rues en cul-de-sac Claude et Raymond, plusieurs personnes avaient déploré la difficile circulation locale. Une situation peu enviable dans un secteur isolé, doté de petites rues étroites et, surtout, disposant d’un accès unique pour sortir de ce quartier résidentiel composé principalement d’anciens chalets.

En entrevue, le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, a indiqué avoir entendu le message et constaté la problématique. «Comme je m’y étais engagé, dit-il, nous avons convenu avec le promoteur Gesquim de limiter les irritants pour les résidents et aussi pour ses travailleurs. Ainsi, un lien temporaire pour la durée du chantier d’environ deux ans sera aménagé pour relier directement la rue de l’Hêtrière au site.»

Solution permanente

Cette mesure permettra d’éviter le transit de véhicules lourds via la rue Beaupré. Par ailleurs, la configuration particulière du secteur amènera le conseil municipal à élaborer une solution permanente de contournement. «Nous avons pris conscience de l’aspect sécurité dans cette portion enclavée du territoire. Notre intention est de mailler une rue existante avec une autre du voisinage, afin de donner un second de sortie s’il survient une urgence ou un bris d’aqueduc sur la rue Beaupré», explique le maire.

En plus de prévoir un accès temporaire au chantier, le promoteur Gesquim a déjà consenti l’installation d’un bassin de rétention des eaux pluviales, la cession à la Ville d’une zone de conservation et le raccordement de deux culs-de-sac. (Photo Métro Média – Archives)

Toutefois, M. Juneau s’empresse de préciser que pour des raisons de fluidité du trafic aux heures de pointe sur de l’Hêtrière, il n’est pas envisageable de municipaliser la route d’accès temporaire qui mènera au chantier de construction. Il est plus probable que la solution consistera à joindre deux rues au nord du parc du Bivouac. Les citoyens seront avisés de la décision du conseil municipal. Les travaux devraient se faire dès cet été.

Lire la conclusion de ce dossier.

Métro Média

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *