Communaute
19:41 28 janvier 2019

Inauguration de la paroisse de la Transfiguration

Inauguration de la paroisse de la Transfiguration
L'équipe pastorale a été présentée aux participants à la cérémonie. (Photo gracieuseté – Denis Guénette)

RELIGION. À l’occasion de la fête de l’Épiphanie, en début d’année, a eu lieu à l’église de Saint-Augustin la messe inaugurale de la nouvelle paroisse de La-Transfiguration-du-Seigneur. La cérémonie s’est déroulée en présence de citoyens des anciennes paroisses regroupées de Cap-Rouge, Saint-Augustin et Sainte-Catherine.

C’est le Comité de transition sur les réaménagements pastoraux (CTRP) qui a élaboré le projet de regroupement juridique déposé à Mgr Lacroix en juin dernier. Le vocable retenu, La-Transfiguration-du-Seigneur, avait été suggéré dans le cadre d’un sondage mené pour sélectionner un nom parmi les propositions des paroissiens.

La messe inaugurale de la nouvelle paroisse de La-Transfiguration-du-Seigneur a eu lieu à l’église de Saint-Augustin. (Photo gracieuseté – Denis Guénette)

L’abbé Léopold Manirabarusha a profité de ce premier rassemblement paroissial pour présenter le directeur général, Patrick Bouillé, ainsi que l’ensemble de l’équipe pastorale. Ce fut également l’occasion de procéder à l’assermentation de la première présidente de la nouvelle assemblée de fabrique, Francine Dorval. Elle était présidente du CTRP et a occupé la fonction de présidente de l’assemblée de fabrique au cours des 10 dernières années à Saint-Félix de Cap-Rouge.

Malgré le regroupement des trois paroisses, les services seront maintenus dans les trois bureaux actuels. Le siège social est toutefois situé à Saint-Félix de Cap-Rouge (1460, rue Provancher) et la résidence des prêtres au presbytère de Saint-Augustin.

Pour plus d’information: www.latransfigurationduseigneur.com

Métro Média

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Danièle Provencher

    Dites-moi, je suis résidente de Cap-Rouge et je me demande ce qui va arriver avec le presbytère de Cap-Rouge, puisque dans l’article vous dites que: la résidence des prêtres sera au presbytère de Saint-Augustin.
    On pourrait redonner aux citoyens cette résidence et que la population pourrait être consultée à ce sujet. Je crois que ceux-ci on largement contribué à sa survie à ce jour.
    Merci de nous en faire un suivi suite à l’article parue dans le journal du 13 février 2019 (Inauguration de la paroisse de la Transfiguration) p.5