Communaute
16:09 2 avril 2016 | mise à jour le: 2 avril 2016 à 16:09 temps de lecture: 2 minutes

Un petit geste d’empathie pour atteindre un sommet d’harmonie

ENTRAIDE. Jusqu’au 15 avril, l’école secondaire Le Sommet se transforme en chaîne humaine de bonté. Avec son projet Passez au suivant, elle entend valoriser les actions positives envers son prochain afin de sensibiliser les élèves à l’entraide.

«Considérant qu’un protocole d’intervention a été mis en place par les intervenants du milieu lors de situations d’intimidation, il est aussi essentiel de mettre en place un système valorisant les actions positives, pour favoriser un milieu de vie basé sur l’entente, la coopération et le bien-être des individus», estime Hugues Frigon, psychoéducateur et coorganisateur du projet qui regroupe toute une équipe multidisciplinaire de l’école.

Avec cet objectif en tête, plusieurs activités sont prévues – théâtre de rue, tableau artistique, accueil des élèves… – pour éveiller les consciences à la portée que peuvent avoir nos actes et nos paroles envers les autres. «L’idée, poursuit M. Frigon, c’est de développer l’empathie pour se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre.»

Ces efforts de prise de conscience s’accompagnent également d’une invitation à «faire du bien» autour de soi, par de petits gestes au quotidien – mais qui peuvent faire une grande différence dans la vie de celui qui les reçoit.

Dans cette optique, les élèves sont conviés à déposer la candidature d’un souhait à réaliser au profit d’un camarade, d’une valeur maximale de 250$. Offrir des cours de tutorat à un ami qui a de la difficulté en maths, permettre à un autre de suivre des cours de chant… Josiane Deladurantaye, elle, ne lésine pas sur la générosité: «Si je faisais un vœu pour quelqu’un, ce serait que tous ses rêves se réalisent», formule l’élève de troisième secondaire, dont la confidence témoigne à elle seule des bienfaits d’un projet comme Passez au suivant, qui ouvre la porte toute grande à l’envie de faire plaisir.

De ces candidatures, dix seront sélectionnées par un jury, et deux d’entre eux verront leur souhait se réaliser. Le nom des gagnants sera annoncé lors d’un gala, le 15 avril, qui viendra clore une expérience humaine qui, peut-on espérer, sera porteuse de changement.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *