Communaute
16:20 3 mars 2011 | mise à jour le: 3 mars 2011 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

La Maison Agapè sollicite l’appui des gens d’affaires

Affecté par l’incendie qui a obligé la fermeture temporaire de son magasin général Les Trésors d’Agapè, considéré comme sa principale source de financement, l’organisme communautaire La Maison Agapè de Beauport a lancé, ce matin, une invitation aux gens d’affaires de la région pour l’aider à amasser les 500 000 $ nécessaires au vaste projet de réaménagement de son siège social du chemin Royal, à Giffard.

Ayant pour mission depuis 30 ans d’accueillir charitablement les personnes démunies et de répondre à leurs besoins alimentaires, matériels, humains et spirituels, tout en favorisant le développement de leur pouvoir d’agir, la Maison Agapè est fréquentée chaque année par plus de 3 000 personnes, dont 1 000 enfants.

«Le vaste territoire que l’on dessert s’étend de Limoilou jusqu’à Saint-Ferréol-les-Neiges, incluant l’île d’Orléans. Nos besoins sont énormes et nos installations vétustes ne répondent vraiment plus à la demande. Le réaménagement complet de la maison est rendu prioritaire et nécessitera des déboursés de quelque 500 000 $ sur deux ou trois ans afin de nous aider à restructurer l’arrivage des denrées, développer davantage la préparation de mets cuisinés et relocaliser les bureaux administratifs pour rendre plus efficaces nos installations», souligne le président Michel Verrret.

75 000 $ du privé en argent, services ou matériel

Bénéficiant déjà d’appuis des paliers fédéral, provincial et municipal, l’organisme sollicite la participation des gens d’affaires en espérant amasser 75 000 $ en argent, en services ou en matériel pour faire démarrer cet important projet.

«La vieille partie de la maison date de 1910 et des rénovations majeures doivent être faites pour répondre aux nouvelles normes. Plus de 14 personnes salariées appuyées d’une soixantaine de bénévoles travaillent chaque semaine pour accueillir la clientèle et satisfaire leurs besoins. Il est temps maintenant de passer à l’action», admet le vice-président, Hervé Boivin.

Le budget annuel d’opération de l’organisme s’élève à plus de 750 000 $ grâce aux sources de revenus provenant de Centraide, de dons de communautés religieuses, de divers programmes gouvernementaux et de la vente de produits à son magasin général Les Trésors d’Agapè. En raison du récent incendie, l’organisme accuse actuellement un manque à gagner. C’est pourquoi les gens d’affaires désireux d’appuyer cette œuvre humanitaire sont invités à communiquer avec M. Verret au 418 661-7485.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *