Communaute
19:19 9 août 2011 | mise à jour le: 9 août 2011 à 19:19 temps de lecture: 3 minutes

Les quilles tissent des liens entre des jeunes et des aînés de Charlesbourg

Des jeunes du parc du Bon-Pasteur inscrits au Programme Vacances-Été de la Ville de Québec ont rivalisé d’adresse avec des aînés expérimentés, lors d’une rencontre amicale de quilles, ce matin, dans le cadre d’une activité intergénérationnelle. Présentée au Salon de quilles et de billard le Triplé, du boulevard Louis-XIV, cette rencontre a permis de tisser des liens dans une atmosphère de divertissement, dont plusieurs en garderont un excellent souvenir.

«Le projet Ville-amie des aînés (VADA) a comme objectif principal de développer et de favoriser la participation sociale des aînés de l’arrondissement de Charlesbourg. C’est à travers cinq axes touchant les saines habitudes de vie, le milieu d’appartenance, l’engagement social, l’isolement social et les services municipaux que ce projet vise à améliorer la qualité de vie des aînés du territoire», souligne Pierre Vallée, responsable de ce projet pilote mis de l’avant depuis deux ans et demi à Charlesbourg.

Sept initiatives de ce genre ont été lancées dans diverses régions du Québec et dans la Capitale Nationale, c’est dans l’arrondissement de Charlesbourg qu’il a été décidé de tenter l’expérience. «Je travaille beaucoup avec les associations des aînés qui regroupent de 5 000 à 6 000 personnes âgées de 60 ans et plus», précise M. Vallée.

Des contacts intergénérationnels très valorisants

«La coordination de cette activité de quilles s’est effectuée grâce au projet VADA, la responsable de parc du Bon-Pasteur à Charlesbourg, Anne-Marie Bergeron, et la présidente des Jeunes retraités du Vieux-Bourg, Lise Boulanger. Tout comme celle de la pétanque du 26 juillet dernier, elle permet de créer des contacts intergénérationnels entre les jeunes et les aînés de l’arrondissement. Le divertissement, l’agrément et le rire sont au rendez-vous et c’est très agréable de voir comment les jeunes réagissent», note M. Vallée.

«C’est la première fois que je joue aux quilles avec des personnes âgées et je les trouve très bonnes. C’est le fun parce qu’elles nous encouragent. C’est comme si je jouais avec mes grands-parents», a commenté le jeune Tommy Ferland, ravi de sa participation.

«C’est vraiment une belle expérience de communication avec les jeunes. C’est très important pour nous. C’est valorisant. Ça fait tomber les préjugés sur l’âgisme et nous rapproche des jeunes et de leur vision du monde», a ajouté pour sa part, Mme Boulanger.

 

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *