Communaute
13:32 1 mai 2018 | mise à jour le: 1 mai 2018 à 13:32 temps de lecture: 2 minutes

Vivre la «Dolce Vita»

Un groupe d’étudiants de la polyvalente de Charlesbourg se préparent pour un voyage en Italie qui aura lieu en avril 2019.  

Jean-Sébastien Coulombe et Cynthia Turcotte

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Ils seront 47 élèves (au moment d’écrire ces lignes), âgés de 13 à 17 ans, qui s’envoleront vers l’Europe l’an prochain. C’est la première fois dans l’histoire de l’institution qu’il y a autant de participants à un voyage international. «On a connu à la polyvalente une hausse de la clientèle et je crois que l’Italie a été très populaire», explique Jean-Sébastien Coulombe, enseignant ressource et langue anglaise. Un imposant voyage de la sorte exige une longue et importante planification.

La première étape a été de bâtir le projet et la deuxième sera de trouver du financement. Chaque participant devra débourser entre 2400$ et 2500$. Environ 30% des élèves devront faire des levées de fonds pour payer leurs billets, tandis que les autres amassent des sous en travaillant durant la belle saison.    

«Ils ont en fait deux étés, 2017 et cette année. Ils ont de l’avance pour accumuler de l’argent. Le déjeuner, le souper et les activités sont inclus, mais pas le dîner», précise M. Coulombe. Un des défis dans l’organisation se situe au niveau de la communication selon Cynthia Turcotte enseignante de mathématique et coordonnatrice du P.E.I.

«Ce n’est pas toujours facile. Malgré Facebook, on ne réussit pas à passer les messages. Ce ne sont pas tous les jeunes qui sont sur les réseaux sociaux, ça, c’est un bon défi!» La durée du voyage sera de 10 jours, à la période de Pâques 2019. D’ici là, l’école doit aller en soumission publique pour trouver une agence de voyages, puisqu’il s’agit d’un projet de plus de 100 000$.  

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *