Communaute
13:43 24 avril 2018 | mise à jour le: 24 avril 2018 à 13:43 temps de lecture: 3 minutes

15 ans d’implication pour un homme de Charlesbourg

Il a sillonné plus de 16 000 kilomètres sur la route, transporté des centaines de personnes, Jocelyn Méthot peut être fier de ses 15 années de bénévolat pour le Centre d’action bénévole du Contrefort (CABC).   

Jocelyn Méthot est l’un des 23 bénévoles chauffeurs qui répondent en moyenne à 119 demandes par mois

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Comment et pourquoi a-t-il parcouru toute cette distance? À titre de chauffeur-accompagnateur, le retraité d’Hydro-Québec aide une personne dans le besoin à se déplacer du point A au point B, que ce soit par exemple, pour un rendez-vous médical ou d’autres motifs. M. Méthot fait monter à bord de son propre véhicule des hommes et des femmes, la plupart du temps des personnes âgées, avec lesquelles il entretient des conversations.

Des liens sont créés, des secrets sont confiés à l’oreille attentive du chauffeur. Il jure qu’en aucun temps, ce qui se dit ne franchit les «murs» de sa bagnole prétextant. Secret professionnel!

Le bénévole de Charlesbourg est un altruiste né. Il a toujours ressenti le besoin de s’impliquer dans la communauté. «Plus tu donnes, plus tu reçois. Du bénévolat, tout le monde en a bénéficié un jour dans sa vie, c’est un peu comme donner au suivant».

Il ajoute que les notions d’engagement et de loyauté lui tiennent à coeur. «Quand tu te dévoues à une cause, tu y vas même si ça te tente moins. Tu t’es engagé, donc tu fais du mieux que tu peux pour aider les autres».

Toutes ces années de service pour le CABC lui ont apporté quelques moments plus difficiles. M. Méthot a perdu de précieux contacts avec certaines personnes qui ne reviennent plus ou quittent vers des jours meilleurs. À l’inverse, bien des situations cocasses se sont produites en 15 ans.

La fois où une dame a fait une demande pour transporter son défunt caniche royal vers la SPCA, est un de ses moments marquants. L’heure de la retraite professionnelle a déjà sonné pour Jocelyn Méthot. Mais celle du bénévolat n’est pas prête à retentir. Il n’a pas l’intention de cesser d’être actif pour sa communauté et compte demeurer bénévole le plus longtemps possible. 

Le bénévole de Charlesbourg est un altruiste né. Il a toujours ressenti le besoin de s’impliquer dans la communauté.

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *