Communaute
16:58 23 avril 2008 | mise à jour le: 23 avril 2008 à 16:58 temps de lecture: 1 minutes

Des amendes pas toujours dissuasives pour les promoteurs (2/3)

Un article publié le samedi 5 avril dernier dans le quotidien Le Soleil faisait état de la situation. Certains promoteurs immobiliers auraient fait preuve d’impatience en débutant les travaux sans avoir reçu leur permis. L’article citait notamment le promoteur Jean Thériault, propriétaire de Construction Canadienne. Visé par cinq constats d’infraction de 840 $ chacun, M. Thériault expliquait qu’il était courant pour un promoteur d’entreprendre les travaux sans avoir reçu de permis.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *