Communaute
21:43 20 octobre 2008 | mise à jour le: 20 octobre 2008 à 21:43 temps de lecture: 2 minutes

Nouvelle coordonnatrice au Centre d’aide et d’action bénévole

Depuis le début de la présente semaine et à la suite du départ de Nadyne Bolduc pour un poste de chef de programme en soutien à domicile dans la région de Lanaudière, une nouvelle coordonnatrice est en poste en la personne de Julie Mayrand au Centre d’aide et d’action bénévole de Charlesbourg (CAABC).
@R«Ce nouveau défi professionnel s’est présenté et il était bien difficile pour moi, voire même impensable, de le refuser, a mentionné Nadyne Bolduc. Le poste qui m’a été offert s’inscrit dans une continuité personnelle puisque le CAABC dispense ce type de service et que mes préoccupations étaient principalement axées sur la qualité de vie de nos communautés. Même si j’ai de la peine de quitter un milieu que j’adorais, je ne pouvais pas refuser cette offre.»
L’ex-coordonnatrice a même collaboré avec les membres du conseil d’administration au processus de recrutement de celle qui allait lui succéder. Après avoir analysé diverses candidatures, les membres du comité de sélection ont décidé de confier le poste à l’actuelle coordonnatrice par intérim au Carrefour familles monoparentales de Charlesbourg, Julie Mayrand.
Mme Mayrand a fait des études en psychologie et en administration. On a jugé qu’elle possédait donc les atouts pour concilier la dimension humaine du poste de coordonnatrice et le développement de l’organisme.
«En sa compagnie, nous aurons l’occasion de faire un suivi sur les principaux dossiers en cours au Centre d’aide et d’action bénévole, a précisé le président du conseil d’Administration de l’organisme, Gérald Lavoie. Nous sommes assurés que Julie est prête à relever ce défi et à poursuivre les projets amorcés sous le règne de Nadyne Bolduc.»
En ce qui concerne la situation financière précaire du CAABC, M. Lavoie y est allé de ces commentaires.
«Grâce à des réponses positives de quelques bailleurs de fond, nous serons en mesure de réintégrer progressivement l’employée que nous avions été obligés de mettre à pied ces dernières semaines. On s’assure donc que les activités qu’elles supervisaient seront reprises dès le lundi 27 octobre prochain», de conclure Gérald Lavoie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *