Communaute
15:22 14 mai 2008 | mise à jour le: 14 mai 2008 à 15:22 temps de lecture: 3 minutes

Yolande Dumontier et Jean-Michel Anctil honorés

La présentation du Mérite bénévole 2008 de l’arrondissement de Charlesbourg le 9 mai dernier a une nouvelle fois permis aux responsables de l’attribution des prix Gracia-Boivin et Pierre-Garon d’annoncer les noms des récipiendaires de ces deux reconnaissances communautaire et culturelle : Yolande Dumontier et Jean-Michel Anctil.

C’est Yolande Dumontier qui a reçu le prix Gracia-Boivin remis annuellement à une personne engagée dans la promotion du mieux-être de la population. Générosité, souci du mieux-être des membres de sa communauté et esprit d’équipe; voilà quelques-unes des qualités de la lauréate de ce prix. C’est en 1975 qu’elle consacre des énergies à la création du Carrefour familles monoparentales de Charlesbourg pour offrir des services aux femmes qui vivent les problématiques engendrées par une séparation ou un divorce.

Très tôt dans sa carrière de bénévole, la cause des femmes devient l’une des priorités de Yolande Dumontier. Elle s’implique dès lors de bien des façons à faire reconnaître la femme à sa juste valeur par l’organisation de journées de la femme à Charlesbourg et par une contribution significative à la mise sur pied d’organismes visant à supporter les femmes dans leur cheminement.

Elle s’engage au sein de plusieurs organismes communautaires, ce qui lui permet d’avoir une bonne vue d’ensemble de la communauté charlesbourgeoise. Au fil des ans, elle est devenue une ressource précieuse pour les intervenants qui travaillent avec elle.

Jean-Michel Anctil est le récipiendaire du prix Pierre-Garon en 2008. Autant ses faits d’armes professionnels sont impressionnants, autant son engagement social à diverses causes suscite l’admiration des gens depuis de nombreuses années. L’ex-élève de la Polyvalente Orsainville s’est d’abord fait connaître comme humoriste. À ce titre, il a reçu les titres d’humoriste de l’année à trois reprises, soit en 2001, 2003 et 2004.

Depuis, il est devenu comédien et animateur de radio. Malgré des tournées à la grandeur du Québec et un poste d’animateur dans une radio montréalaise, M. Anctil n’hésite pas à agir à titre de porte-parole du Grand Rire «bleue» en 2000 et 2001. Ses nombreux engagements artistiques ne l’empêchent pas de s’investir dans des missions sociales. Il est associé à la Société Saint-Vincent-de-Paul de Québec en aidant les jeunes en difficultés d’apprentissage de même que ceux qui vivent les conséquences du décrochage scolaire.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *