Communaute
20:00 26 juin 2007 | mise à jour le: 26 juin 2007 à 20:00 temps de lecture: 2 minutes

Donner un coup de pouce aux parcs et sentiers

Les parcs Maria-Goretti, Prénoveau, de la Montagne-des-Roches, des Verveines, Bon-Pasteur, l’école l’Escalade et la rue des Roses seront aménagés grâce aux 10 jeunes qui travailleront aux Chantiers urbains dans l’arrondissement de Charlesbourg.
C’est l’un des cinq projets annoncés à l’auditorium de la Bibliothèque de Charlesbourg, le 5 juin dernier. Sur un budget total de 1 511 560$ provenant de la Ville de Québec, d’Emploi-Québec, de Service Canada, de la Commission scolaire de la Capitale et de sources de financement locales, l’arrondissement recevra 248 237$.
Nancy Émond, coordonnatrice à la liaison Interchantiers, a avancé que les Chantiers urbains sont plus que des travaux manuels d’aménagement et de nettoyage de parcs. «On essaie de comprendre c’est quoi leur problème; on essaie de les remettre en action.»
Deux anciens de la cuvée 2006 pour le Chantier de Charlesbourg en ont profité pour témoigner des effets bénéfiques du projet dans leur vie.
«Ça faisait six mois que j’étais sans emploi, j’avais des difficultés à régler. Je me suis embarqué dans un projet qui m’a donné plus d’estime de soi. Je suis plus autonome qu’avant. Je suis retourné à l’école, je finis mon secondaire et j’ai mon permis», a résumé Sébastien Larue.
Un autre participant, Laurence-Olivier Gill-Lachance, a avoué que les Chantiers urbains ont été un moyen pour l’aider à régler ses problèmes de drogue et de boisson. «J’ai donné du mien, ça a porté fruit. J’ai appris à être ponctuel au travail. Je vois maintenant plus clair ce que je veux faire plus tard», a-t-il estimé.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *