Communaute
11:00 4 avril 2009 | mise à jour le: 4 avril 2009 à 11:00 temps de lecture: 3 minutes

Canards et excréments au parc de la Montagne-des-Roches

Une intervention du citoyen Jean-Philippe Croft lors de la séance régulière du conseil d’arrondissement du mardi 31 mars dernier concernant la présence de dizaines de canards et d’excréments d’animaux au parc de la Montagne-des-Roches a laissé quelque peu perplexe les élus municipaux de même que la quinzaine de personnes présentes.

M. Croft a débuté son intervention en questionnant les conseillers s’il existait un règlement qui interdisait de nourrir les canards sur le territoire de l’arrondissement. Devant la réponse négative qu’il a reçue, le citoyen a poursuivi en affirmant que des dizaines de canards étaient nourris régulièrement par des gens au bassin de rétention localisé au parc de la Montagne-des-Roches au sud du boulevard Jean-Talon.
«Une dame nourrit trois à quatre fois par semaine les canards qui se présentent de plus en plus nombreux à ce point d’eau, a spécifié Jean-Philippe Croft. Il y a même des enfants d’une garderie qui s’y rendent avec des sacs de pain pour les nourrir. Vous savez bien que la présence de canards peut avoir des conséquences assez graves. Que peut-on faire pour sensibiliser la population?»
«Je suis tout à fait en accord avec vous qu’il ne faut pas nourrir les canards en milieu urbain, a indiqué le président de l’arrondissement, Jean-Marie Laliberté. Malheureusement, nous n’avons pas de règlement explicite qui l’interdit pour le moment. Avec l’harmonisation éventuelle des règlements à la grandeur du territoire de la Ville de Québec, on devrait avoir des poignées légales pour interdire de donner de la nourriture aux canards. Mais pour l’instant, on ne peut faire appel qu’au civisme des citoyens.»

Dans le même ordre d’idée, la présente période de dégel amènera sûrement des odeurs nauséabondes pour les usagers du parc de la Montagne-des-Roches car de nombreux propriétaires de chiens ont fréquenté le secteur cet hiver pour les besoins de leurs animaux. Plusieurs d’entre eux ont cependant omis de ramasser leurs excréments.

Il fallait se rendre dans ce parc pour constater le piètre état des lieux. À de multiples endroits, des excréments d’animaux jonchent le sol.

Le directeur de l’arrondissement, Jean Savard, n’a pu que corroborer les dires du président de l’arrondissement.
«L’harmonisation des règlements dans l’ensemble de la Ville devrait régulariser la situation quant à l’interdiction de nourrir les canards sur le territoire, a dit le directeur. Comme le disait M. Laliberté, on attend sous peu que tous les règlements soient uniformes dans tous les arrondissements pour les mettre en application.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *