Communaute
19:23 1 juin 2009 | mise à jour le: 1 juin 2009 à 19:23 Temps de lecture: 2 minutes

La Fourmilière poursuit sur sa lancée environnementale

Avec son projet multimédia avec message environnemental intitulé «Notre terre, la (pou) plus belle planète», les quelque 70 élèves de la maternelle à la sixième année de même qu’en adaptation scolaire de l’école La Fourmilière ont voulu traiter de la pollution à travers les grandes périodes de l’humanité, soit de la préhistoire à de nos jours.

«Notre projet 2009 est la suite logique de notre grande exposition présentée en 2008 et qui était intitulée «Allant vert», soulignent les enseignants responsables de ce projet, la prof de musique, Louise Bérubé, les enseignantes en adaptation scolaire, Doris Caron et Rosalie Robitaille et l’éducateur, Pierre-André Marceau. On traite dans cette pièce de la gestion des déchets résiduels de façon à rejoindre le plus grand nombre possible de gens et de les intéresser à la protection de notre planète.»

Les membres du groupe 3R composé depuis 2006 d’élèves volontaires des deuxième et troisième cycles de l’école ont également participé à la préparation de ce projet. Trois représentations de cette pièce ont été offertes d’abord à certains parents, aux élèves et au personnel de l’école le 26 mai dernier et ensuite au grand public en soirée du 28 mai dernier.
«Nous tentons par la présentation publique de ce projet de doter notre institution d’infrastructures permanentes en matière de récupération, d’ajouter les quatre enseignants. Ce projet est par ailleurs très rassembleur pour nos élèves. Il favorise l’atteinte d’éléments chez les élèves qui y participent comme le leadership, l’estime de soi, le sentiment d’appartenance à La Fourmilière, l’autonomie et la prise en charge environnementale. On ne peut qu’être heureux des résultats de ce projet.»

Plusieurs partenaires ont aidé à la réalisation du projet «Notre terre, la (pou) plus belle planète» de l’école primaire de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries. Il s’agit de la Fondation des Premières-Seigneuries, du Concours entrepreneuriat étudiant, du Cirque du Soleil et des Conseillers informatiques affaires (CIA).

Après deux projets successifs en autant d’années, soit l’exposition «Allant vert» en 2008 et la pièce de théâtre «Notre terre, la (pou) plus belle planète» en 2009, que réservent maintenant les enseignants de La Fourmilière pour 2010 en matière de protection de l’environnement?
<@CP> (Photos : Denis Fortin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *