Communaute
21:04 18 avril 2007 | mise à jour le: 18 avril 2007 à 21:04 temps de lecture: 2 minutes

Travaux de réfection demandés sur Léo-T.-Julien

Parce qu’ils en ont ras le bol d’espérer depuis plusieurs années qu’on effectue des travaux de réfection sur la rue Léo-T.-Julien dans le secteur des Monts, un groupe de citoyens de ce secteur ont déposé le 18 avril dernier au greffier de l’arrondissement de Charlesbourg, Pascal Landry, une pétition de 240 noms pour que l’arrondissement prenne les mesures nécessaires pour corriger la situation dans les plus brefs délais.

Les signataires ont noté qu’il y avait des trous à plusieurs endroits dans la chaussée de même que des dénivellations importantes et des crevasses dangereuses pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Cette artère a un débit de circulation important parce qu’il s’agit d’une voie de raccordement de l’ensemble des rues du quartier vers le boulevard du Lac.

La circulation est particulièrement importante le matin et le soir alors qu’un circuit du Réseau de transport de la Capitale et plusieurs circuits d’autobus scolaires circulent dans le secteur.
«L’ensemble des citoyens du secteur est mécontent de cette situation qui perdure depuis plusieurs années déjà, a indiqué l’un des porte-parole des signataires, Francis Gauthier. Des travaux ont certes été réalisés dans cette rue. Nous jugeons toutefois que ces travaux n’ont pas été à la hauteur de ce que nous sommes en droit d’exiger».

Les signataires demandent à l’arrondissement de prendre les mesures nécessaires le plus rapidement possible pour corriger cette situation qui perdure. Ils sont de plus inquiets car des rumeurs laissent entendre que les travaux seraient reportés au prochain plan triennal (2008-2010).
«Si ces rumeurs ne sont pas fondées, nous apprécierions que notre conseiller, Jean-Marie Laliberté, annonce une date possible de début des travaux de réfection. Les résidents sont fiers de leur quartier et veulent de l’action de la part de leur conseil d’arrondissement. Assez, c’est assez», de conclure Francis Gauthier.

Ce dernier entendait même assister, en compagnie de plusieurs autres résidants du secteur, au conseil d’arrondissement du 24 avril prochain pour faire part de leurs doléances aux élus charlesbourgeois.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *