Communaute
20:57 7 juin 2010 | mise à jour le: 7 juin 2010 à 20:57 temps de lecture: 3 minutes

300 élèves de la Polyvalente aptes à sauver des vies

Quelque 300 élèves de quatrième secondaire de la Polyvalente de Charlesbourg ont suivi avec succès au cours des dernières semaines dans leurs cours d’éducation physique leur initiation aux techniques de réanimation cardio-vasculaire (RCR). Ils ont donné ce midi une démonstration de leur savoir-faire au député provincial de Charlesbourg, Michel Pigeon.

«C’est la cinquième année consécutive que nous offrons ces cours d’initiation dans le cadre du «Programme de RCR au secondaire», a indiqué le professeur d’éducation physique à la Polyvalente de Charlesbourg, Sébastien Morency. Caroline Fortin et moi sommes en mesure de prodiguer les cours aux élèves. Ces derniers doivent suivre un cours théorique et un cours pratique avant de passer leur examen. S’ils lisent attentivement le dépliant qu’on leur fournit, ils passent assurément.»

Le diplôme qu’ils reçoivent leur permet d’avoir les connaissances pour sauver des vies. De cette manière, le nombre de citoyens aptes à pratiquer le RCR augmente d’année en année, ce qui laisse croire qu’encore plus de vies pourront être sauvées à long terme.

Pour les besoins de la démonstration faite au député Pigeon par les élèves du groupe 404, Lisette Nibigira a guidé ses collègues étudiants sur les actions à prendre si on est en présence d’une personne en arrêt respiratoire ou cardiaque. Elle a effectué à la perfection les éléments de la chaîne de survie, des actions qui peuvent ultimement sauver des vies.
«Les techniques de réanimation cardio-respiratoire enseignées aux élèves leur permettent d’acquérir l’une des trois compétences d’apprentissage demandées dans le programme éducatif, soit la santé, poursuit Sébastien Morency. Les deux autres compétences à acquérir étant celles d’agir et d’interagir. En procurant cette connaissance aux élèves de quatrième secondaire, on les arme en prévision d’une éventuelle intervention en pareille situation.»

Le député de Charlesbourg, Michel Pigeon, s’est dit bien impressionné par ce qu’il a vu au gymnase de la Polyvalente de Charlesbourg.
«Les statistiques prouvent qu’une telle formation peut être utile en n’importe quel moment, a-t-il dit. Vous apprenez des choses intelligentes qui pourront faire la différence si vous êtres confrontés un jour à un arrêt cardio-respiratoire. Je vous félicite et je vous encourage à mettre vos connaissances au profit de vos amis ou de votre parenté.»

Le «Programme de RCR au secondaire» a été mis sur pied par la Fondation ACT, cet organisme de bienfaisance national, dont la mission est de promouvoir la santé et d’apprendre aux Canadiens à sauver des vies. Il est offert annuellement dans 297 écoles secondaires du Québec. Depuis son lancement, plus de 100 000 élèves québécois ont suivi cette formation qui peut sauver des vies.

Deux partenaires majeurs sont associés à la Fondation ACT dans ce projet, soit le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec de même que le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *