Communaute
20:57 6 avril 2010 | mise à jour le: 6 avril 2010 à 20:57 temps de lecture: 3 minutes

Claire Deronzier au Mur des célébrités de la Polyvalente de Charlesbourg

Profitant de la tenue du Festival culturel qui a pris l’affiche du 29 mars au 1er avril dernier, les membres de la direction de la Polyvalente de Charlesbourg ont intronisé une 22e ancienne élève à son Mur des célébrités en la personne de la sous-ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec, Claire Deronzier.

Celle qui a terminé ses études secondaires à l’institution de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries en 1977 rejoint ainsi les Bruno Pelletier, Steve Barakatt, Michel Cazes, Marie-Ève Bisson, Manon Rhéaume , Daniel Vézina, Marc Chouinard, Chantal Blanchais, France Gagné, Andrée Watters, etc. qui ont déjà leur place sur ce mur.
«Je suis très heureuse de recevoir ce bel honneur, a mentionné dans un premier temps Claire Deronzier. Je le suis d’autant plus que l’on m’intronise en plein festival culturel, car je suis sous-ministre adjointe à l’intégration au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles. Je me rappelle de mon passage à la polyvalente parce que j’étais active au sein du conseil étudiant. Je fréquentais pour la première fois une grosse école et j’avais décidé de m’impliquer.»

Marrainée par Josée Durand, l’ex-élève a précisé que cela lui faisait chaud au cœur de revenir dans son ancienne école en compagnie de son conjoint, Claude Fradette, et de ses parents, Geneviève et Jean Deronzier.
«Mes parents ont résidé à Charlesbourg pendant plus de 40 ans en provenance de France. Je voudrais remercier la direction de la polyvalente pour cette marque d’attention. J’en suis très fière et je les invite à poursuivre de beaux projets comme la tenue d’un Festival culturel. Le Mur des célébrités permet entre autres aux élèves de l’école de voir d’ex-élèves qui ont réussi dans leur domaine respectif», d’ajouter Mme Deronzier.

Cette dernière a de plus félicité les dirigeants de l’école d’avoir installé près du mur les réalisations et les réussites des élèves qui fréquentent actuellement la Polyvalente de Charlesbourg.
«Il est important pour nos jeunes d’avoir des modèles. Il faut qu’ils sachent qu’en persévérant, on peut atteindre des sommets inespérés et réaliser de grandes choses. Les parcours des intronisés parlent d’eux-mêmes. En installant le mur près des réalisations des élèves, on leur dit qu’ils auront éventuellement une place parmi ces gens, en plus de leur dire qu’ils sont la relève de ces derniers», de conclure Claire Deronzier.

Le Festival culturel de la Polyvalente de Charlesbourg a permis de connaître les pays d’où proviennent les 45 élèves immigrants qui fréquentent l’institution dont la directrice est Lise Breton. Ces pays sont le Karen, la Tunisie, la Colombie, l’El Salvador, la Jamaïque, etc.

Pendant la semaine, des kiosques animés par des élèves ont fait état des particularités de chaque pays. De plus, on a présenté des spectacles de danse et on a offert des spécialités culinaires de ces pays.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *