Communaute
18:01 6 juillet 2012 | mise à jour le: 6 juillet 2012 à 18:01 Temps de lecture: 2 minutes

Six groupes communautaires appuyés par Benjamin Moore

La Maison des jeunes Le Repère de L’Ancienne Lorette, le Regroupement des femmes sans emploi du Nord de Québec (ROSE du Nord), le Centre Multi-services Le Complice, le Projet Intervention Prostitution Québec (PIPQ), l’Armée du Salut et la YWCA de Québec pourront restaurer des bâtiments et assurer la rénovation de leurs locaux grâce à l’aide financière de Benjamin Moore, accordée en collaboration avec les Fondations communautaires du Canada et la Fondation communautaire du grand Québec.

En tout, le Programme de restauration communautaire de Benjamin Moore verse 72 000 $ à 38 organismes en plus de la peinture offerte pour aider des collectivités partout au pays. À Québec, c’est 13 700 $ qui ont été accordés aux organismes qui mènent à bien d’importants projets.

«Le Programme Benjamin Moore est un bel exemple de collaboration entre une entreprise privée et les fondations communautaires. Ce programme permettra aux organismes d’ici de rafraîchir leurs lieux et ainsi améliorer la qualité de vie de leurs bénéficiaires et de leurs employés», a indiqué Nataly Rae, directrice générale de la Fondation communautaire du grand Québec.

À la YWCA par exemple, l’aide financière permettra de repeindre et de redécorer les chambres pour héberger les femmes. Le dernier rafraichissement de ces pièces datait de 10 ans. Au Projet Intervention Prostitution Québec, la subvention permettra d’offrir une salle multifonctionnelle beaucoup plus accueillante, stimulante et accessible pour les personnes qui bénéficient des services offerts. (T.M.)

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *