Communaute
14:17 22 mai 2015 | mise à jour le: 22 mai 2015 à 14:17 temps de lecture: 2 minutes

L’école du Parc-Orléans tricote pour la bonne cause

L’automne dernier, les élèves du service de garde de l’école du Parc-Orléans ont décidé de monter un projet entrepreneurial de fabrication de foulards de laine dont les profits allaient être remis au Département de la radio-oncologie de l’Hôtel-Dieu et à L’Auberivière. Sous la supervision de Stéphanie Caron, éducatrice, 22 enfants de la première à la quatrième année ont créé 15 foulards qui ont été vendus pour la somme de 190$. Un tel succès a conduit cet hiver à la naissance de la deuxième cohorte, composée de 23 enfants de première année. Avec l’aide de deux élèves de quatrième année, Léa et Laurence Côté, les jeunes ont réussi à fabriquer 18 foulards qu’ils destinaient cette fois aux deux organismes. Les élèves de sixième année de la classe de Mme Denise ont également contribué à ce projet en concoctant des affiches pour encourager les parents à faire un don de laine. Enfin, tous ces petits entrepreneurs ont reçu dernièrement la visite du Département de la radio-oncologie de l’Hôtel-Dieu. Anne Boucher, secrétaire administrative, Sonya Deraspe, chef de service administratif, et Julie Paquet, adjointe chef de service administratif, ont expliqué que le don remis allait aider à se procurer du tissu pour fabriquer des jaquettes pour les enfants qui sont en traitement. Quelques jours plus tard, c’était au tour du responsable du bénévolat à L’Auberivière, Pierre Reneault, d’annoncer que les foulards seraient offerts à des gens défavorisés lors du prochain réveillon de Noël. Sur la photo, Julianne Casey, Marie-Ange Plante et Madeleine Riverin, élèves de la deuxième cohorte, en pleine production de foulards. (V.A.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *