Communaute
15:31 13 janvier 2015 | mise à jour le: 13 janvier 2015 à 15:31 temps de lecture: 3 minutes

Une lecture qui fait voyager

LIVRE. Paul Beaulieu fait partie des membres fondateurs du club Rotary Québec-Charlesbourg, qu’il continue de fréquenter quelque 20 ans plus tard. Son engagement au sein de cette organisation philanthropique l’a conduit à mener des missions humanitaires aux quatre coins du monde; dans Voyager pour changer des vies, il nous livre le témoignage de son expérience à échelle humaine.

En partageant les souvenirs de ses séjours en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, Paul Beaulieu vise à interpeller celui qui serait tenté de suivre son exemple. «Il faut savoir dans quoi on s’embarque», lance-t-il en toute connaissance de cause. Comment bâtir un projet et comment le financer, d’une part; à quoi s’attendre de la ville et de la société d’accueil, et s’y préparer en conséquence, d’autre part. À ce titre, le résident de Sainte-Foy décline en fin de volume les 10 règles du voyageur humanitaire pour un séjour réussi.

Au Pérou, au Togo, en Mongolie ou en Inde, la mission humanitaire devient par ailleurs le prétexte d’une rencontre avec l’autre. Ce travail à l’international, Paul Beaulieu l’aborde par la petite lorgnette, celle des gens du quotidien qui auront croisé sa route. Ces anecdotes qui dépeignent les réalités d’ailleurs, souvent insoupçonnées jusqu’à ce qu’on s’y frotte, forment la matière vivante du livre.

Comme une majorité, l’auteur connaissait la misère des pays sous-développés par l’intermédiaire du petit écran. «Bien que sachant tout ce qui se passait dans le monde, je n’aurais sûrement jamais fait plus que je ne l’avais fait jusqu’alors, n’eût été mon engagement dans le Rotary International», écrit-il sur l’origine de son implication à l’étranger. Sans nécessairement faire la promotion de cette organisation, il la présente comme l’une de celles qui peuvent aider de passer de la parole aux actes pour qui souhaite «changer des vies».

Nouvelle maison d’édition

Voyager pour changer des vies est le premier titre publié aux éditions Mundo, fondées par l’auteur lui-même – un autre rêve qu’il chérissait. Paul Beaulieu n’entend pas s’arrêter là. Non seulement a-t-il eu la piqure de l’écriture en rédigeant son expérience à l’international, mais il laisse la porte ouverte aux «gens qui ont de la difficulté à publier ailleurs et qui ont quelque chose à dire», signale-t-il en terminant.

Quelques règles du voyageur humanitaire

– Trop peut s’avérer difficile

– Vérifiez la grosseur de votre bulle

– Grognons, s’abstenir!

– Adaptez-vous ou restez chez vous!

– Différent ne veut pas dire mauvais

Pour info: 418 626-1308, ou via la page Facebook des éditions Mundo.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *