Communaute
16:58 26 novembre 2015 | mise à jour le: 26 novembre 2015 à 16:58 temps de lecture: 3 minutes

Carrefour familles monoparentales de Charlesbourg: au cœur de la communauté depuis 40 ans

ANNIVERSAIRE. «Magique»: c’est le mot qui reviendra le plus souvent dans la bouche de Marie-Josée Racine pour décrire l’année du 40e anniversaire du Carrefour familles monoparentales de Charlesbourg, marquée par une communauté au rendez-vous. Ce mot-là, donc, mais aussi celui de «bénévoles», lesquels soutiennent depuis quatre décennies la lutte contre la pauvreté dont l’organisme fait sa mission.

D’ailleurs, c’est cette lutte qui a donné la couleur à la soirée de fête du 40e anniversaire, en octobre dernier. À cette occasion, le Carrefour familles monoparentales, grâce à la générosité de ses partenaires, a pu offrir le souper gratuitement à quelque 180 personnes, en plus de mettre à la disposition des enfants une aire de jeux… dont ont profité les parents monoparentaux en jouissant ainsi d’un moment de répit. «Tout le monde était vraiment heureux», se remémore la coordonnatrice.

Pour elle, cette soirée était une façon de poser un geste concret contre la pauvreté, principale menace qui guette les familles monoparentales. À celles-là qui, sur le territoire couvert par le CLSC La Source, ont besoin d’un coup de pouce à longueur d’année, l’organisme donne accès à de l’aide alimentaire et à un comptoir vestimentaire. Mais il intervient également auprès de familles «en situation de désorganisation de vie suite à une rupture», mentionne Marie-Josée Racine.

Celle-ci se réjouit par ailleurs que le 40e anniversaire ait permis d’aller plus loin dans le soutien apporté. À sa traditionnelle épluchette de blé d’Inde qui a lancé les festivités de l’année, un montant record de 3950$ en cartes-cadeaux a notamment été remis à des membres pour l’achat de fournitures scolaires.

Une communauté tissée serrée

«À Charlesbourg, la synergie des bénévoles, du milieu, c’est ce qui rend tout possible», constate Marie-Josée Racine à la lumière du chemin parcouru depuis la mise sur pied de l’organisme. À une époque où les mères monoparentales constituaient un tabou, la fondatrice, Yolande Dumontier, souhaitait briser leur isolement. Avec une clientèle formée aujourd’hui de 18% de pères monoparentaux, le Carrefour a su adapter ses services pour répondre aux réalités des familles.

Pour la coordonnatrice, ces quatre décennies représentent ainsi «40 ans de solidarité, d’écoute, de lutte pour faire valoir les droits des familles monoparentales.» Cela – elle le soulignera à gros traits –, grâce à des bénévoles qui, au-delà du 40e anniversaire, contribuent chaque jour à la magie du Carrefour.

Pour un Noël magique

Marie-Josée Racine espère une finale en beauté pour le 40e anniversaire du Carrefour familles monoparentales, qui s’achèvera sur une distribution de paniers de Noël avec Moisson Québec, le 9 décembre. Alors que 80 familles figurent sur la liste d’attente de l’aide alimentaire, seules 40 auront la chance de recevoir des denrées, à moins que la population se fasse généreuse en déposant leurs dons alimentaires aux locaux de l’organisme (7260, boulevard Cloutier). Quant au dîner de Noël des enfants qui suivra le 12 décembre, la coordonnatrice peut compter sur les Chevaliers de Colomb qui offriront près d’une centaine de cadeaux.

Pour plus d’info: 418 623-4509, carrefourfmc.org ou facebook.com/carrefour.monoparentales

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *