Communaute
16:44 1 mai 2014 | mise à jour le: 1 mai 2014 à 16:44 temps de lecture: 2 minutes

BIC® Education récompense l’école Maria-Goretti

GRAND DÉFI –Dans le cadre d’une compétition amicale lancée par Pierre Lavoie Aiguise ta matière grise, l’école Maria-Goretti de Québec a vu ses efforts récompensés. BIC® Education a remis aux élèves et enseignants 26 tablettes BIC® Tab ainsi que le logiciel BIC® Connect et la formation des enseignants.

Cette nouvelle acquisition permettra aux élèves de continuer d’apprendre dans un environnement convivial tout en étant technologique. «Notre solution éducative entièrement francophone, flexible et simple intègre des fonctionnalités d’apprentissage de l’écriture à la main tout en permettant à l’enseignant de suivre individuellement l’apprentissage de chacun. Avant tout, elle place l’interactivité au centre de la classe et ouvre un accès sécurisé aux richesses des nouvelles technologies», a indiqué la directrice générale adjointe de BIC® Education, Alice Fournier.

Rappelons que pour accumuler les cubes de matière grise, les élèves devaient réaliser des activités éducatives en compagnie d’un membre plus âgé de leur famille ou de leur entourage immédiat pendant au moins 15 minutes. Maria-Goretti fait d’ailleurs partie des cinq écoles ayant cumulé la moyenne de cubes de matière grise la plus élevée de sa région avec un total de 77 193 cubes, ce qui la rendait admissible au tirage.

Il est très important pour Pierre Lavoie d’investir des efforts dans l’éducation puisque c’est dès l’âge primaire que la société de demain se dessine: «Un enfant, c’est comme un arbre, pour grandir droit et fort, il a besoin d’un tuteur au début. Dans ce cas-ci, ce sont les professeurs qui agissent comme tuteurs et il faut leur donner les outils pour aider ces petits arbres à grandir. Un arbre qui a poussé de travers demande plus d’efforts qu’un arbre qui a poussé droit grâce au tuteur», a illustré Pierre Lavoie.

Défi lancé à Pierre Lavoie

Les élèves de l’école primaire Maria-Goretti ont profité de l’occasion pour lancer un défi à Pierre Lavoie. Le défi: recréer le parcours du Grand défi et reconnaître les parties d’une bicyclette. L’athlète s’est prêté au jeu en démontrant qu’il n’est non seulement en forme physiquement, mais que sa matière grise l’est aussi.

(M.V.P.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *