Communaute
19:25 10 mars 2014 | mise à jour le: 10 mars 2014 à 19:25 temps de lecture: 3 minutes

Communautés Solidaires lance un projet pilote pour les aidants naturels

Identifié comme la Maison de la santé psychologique à Québec, l’organisme Communautés Solidaires de Beauport vient d’amorcer le développement d’un projet pilote visant à outiller et soutenir les aidants naturels.

Poursuivant son objectif d’être toujours d’avant-garde et à l’écoute des besoins de la population, l’organisme beauportois veut mettre ainsi l’emphase sur l’importance d’offrir un programme de formation et d’accompagnement pour les proches aidants en vue de supporter ceux et celles qui accompagnent des personnes aînées en perte d’autonomie.

«Le Québec étant le deuxième endroit au monde où la population vieillit le plus rapidement, il est essentiel de se questionner sur les moyens de relever ce défi de taille. Un des moyens est de supporter et préparer ceux qui, jour après jour, s’engagent émotionnellement, physiquement et financièrement pour assurer à leur proche en perte d’autonomie un milieu de vie sain, sécuritaire et humain», souligne le directeur, Denis Viel.

«Les demandes sont venues de personnes confrontées à cette situation et qui souhaitaient une aide sur le plan émotionnel dans la prévention de l’épuisement et le développement des compétences de communication, ainsi qu’un accompagnement dans la gestion des deuils successifs et sur le sens de la vie», précise M. Viel.

Un projet ambitieux appuyé par le milieu

Au cours des derniers mois, l’équipe de Communautés Solidaires a fait une étude de besoins et d’opportunité pour ce programme, dont l’objectif est d’englober l’ensemble des ressources envers les personnes aînées sur le grand territoire de Beauport, Charlesbourg, la Côte-de-Beaupré, l’Île d’Orléans et Sainte-Brigitte-de-Laval. Après réception d’un avis favorable pour le dépôt d’une demande de financement au fonds de L’APPUI pour les proches aidants des aînés de la Capitale-Nationale et avec l’aval d’autres acteurs du milieu de Beauport et de Charlesbourg, Communautés Solidaires peut maintenant affirmer que ce projet sera développé et expérimenté au cours de l’année 2014-2015.

Un fonds de démarrage de 13 000 $ a déjà été amassé grâce aux appuis financiers de la Corporation de développement communautaire de Beauport, du Comptoir d’économie familiale de Beauport, du Comité de financement sociocommunautaire de Beauport, de la députée de Montmorency, Michelyne C. St-Laurent, et du Club Rotary de Beauport.

Partenaire du Centre de formation aux adultes Louis Jolliet depuis sa fondation, Communautés Solidaires bénéficiera aussi du support de Brigitte Landry, organisatrice communautaire du CLSC Orléans, déjà engagée auprès des proches aidants sur le territoire de Beauport et de la Côte-de-Beaupré, qui offrira son expertise-conseil et d’accompagnement. Le budget total du projet est estimé à 200 000 $ sur deux ans et une réponse de financement du programme L’APPUI est attendue en avril.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *