Communaute
19:42 8 juillet 2014 | mise à jour le: 8 juillet 2014 à 19:42 temps de lecture: 3 minutes

Celle qui a à cœur le bien-être des jeunes

DISTINCTION – Pour Karine Chamberland, la transition du baccalauréat en nutrition à la maîtrise en psychopédagogie a été marquée par une récompense inattendue: celle de la médaille du Lieutenant-gouverneur, reçue le 16 mai dernier pour souligner son engagement dans le milieu communautaire et universitaire.

«J’étais très surprise. Très touchée, déclare-t-elle en réaction à cette distinction pour laquelle la candidature doit être proposée par un membre du personnel de l’établissement scolaire fréquenté. Ça m’aide à diffuser mon message, à transmettre ma passion», poursuit-elle avec conviction.

Ce message, c’est celui de la promotion de saines habitudes de vie, au cœur de son engagement au Centre plein air Le Saisonnier, à Lac-Beauport, où elle s’implique depuis 10 ans. Il y a cinq ans, elle montait «Prends soin de toi», un programme articulé autour d’un mode de vie sain et actif pour les jeunes filles.

Nutrition sportive, estime de soi, image corporelle, cuisine, détente… font ainsi l’objet d’ateliers, de conférences, de visites guidées en épicerie, d’activités physiques pour apprendre aux filles de 10 à 15 ans à être bien dans leur corps. «C’est un camp nécessaire pour les jeunes générations», croit Karine Chamberland, qui observe une plus grande sensibilisation à ces enjeux depuis 10 ans. Même les parents y sont plus attentifs pour leurs enfants; il suffit de regarder le contenu des lunchs, de plus en plus sain avec les années, remarque la jeune femme de Charlesbourg.

Un nouveau tremplin

Depuis janvier, Karine Chamberland a entrepris une maîtrise en psychopédagogie à l’Université Laval, un nouveau programme qui se concentre sur le monde de l’éducation et les stratégies pédagogiques. Comme démarche de recherche, elle entend évaluer l’impact de «Nutriathlon en équipe», un projet pilote mis récemment en place dans des écoles secondaires par sa directrice de recherche, Vicky Drapeau, qui consiste en la diffusion d’informations et de conseils sur les saines habitudes de vie.

Manifestement, la promotion d’un mode de vie équilibré lui tient à cœur. «Ça me touchait beaucoup en tant que danseuse», dira-t-elle pour en expliquer l’origine, elle qui a fait partie de Danse Attitudes avant d’y enseigner, encore aujourd’hui. À cela s’ajoute son intérêt pour les jeunes; pour elle, il est important de «prendre le problème à la source», d’inculquer dès le plus jeune âge de bonnes habitudes. Un message d’avenir qui ne cessera pas d’être vrai.

Engagement universitaire au cours de son baccalauréat

– Représentante de sa cohorte au comité des finissants de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

– Participation à des spectacles pour amasser des fonds pour diverses causes

– Participation à des campagnes Globule d’Héma Québec

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *