Communaute
14:23 30 novembre 2014 | mise à jour le: 30 novembre 2014 à 14:23 temps de lecture: 3 minutes

Immobiles le jour, les lutins se déchainent la nuit!

JOUEURS DE TOURS. Le jour, les lutins ont cette merveilleuse faculté de demeurer totalement immobiles pendant des heures. Ainsi, toute la journée, ils ne bougent pas d’un poil. Mais la nuit venue, attention…!

Pour arriver à Lac-à-la-Croix à partir du Pôle Nord, Orion dû saupoudrer de la poussière d’étoiles magique sous ses bottes.

À la vitesse de la lumière, il se retrouvât près de la maison de William et Alexis. Caché sous un sapin en attendant la nuit, il fut rejoint par Elta qui, en apprenant la nouvelle, décidât qu’elle voulait, elle aussi, vivre l’aventure avec son ami Orion.

Régis et ses deux petits-enfants décidèrent d’installer soigneusement un piège à lutin sous le sapin où ils avaient remarqué des traces. Pour les attirer, ils mirent dans le sac de jute une galette au chocolat que leur mère avait fabriquée la veille.

Le lendemain, ce ne fut pas un, mais bien deux lutins que les enfants retrouvèrent dans le piège.

Stupéfaits et heureux, ils les amenèrent à la maison pour montrer à leurs parents leur découverte. Orion et Elta ne bougeaient pas, figés comme des poupées.

Leur mère les mit en garde : les lutins sont très coquins. Le jour, ils sont figés comme des statues, mais le soir, quand tout le monde dort, ils deviennent de véritables joueurs de tours. Ils sont même très astucieux.

La première nuit

William et Alexis déposèrent les deux lutins sur une étagère de leur chambre et au cas où, ils leur nouèrent une cordelette autour des chevilles, laissant toutefois leurs mains libres.

Une fois les enfants endormis, Orion et Elta n’eurent aucune difficulté à se libérer et à débuter l’exploration de la maison. Ils trouvèrent vite la cachette des galettes au chocolat et le lait dans le frigo.

Le lendemain matin, en se levant, William et Alexis constatèrent immédiatement que les deux lutins n’étaient plus là.

Ils les retrouvèrent assis par terre dans la cuisine, le visage barbouillé de chocolat et au milieu de tout un fouillis.

À partir de ce jour, tous les matins étaient une fête et les enfants étaient toujours impatients de voir les coups pendables qu’avaient commis Orion et Elta pendant la nuit.

Toute la famille prenait plaisir à la présence d’Orion et Elta : papier de toilette déroulé à l’infini, tiroirs renversés, vêtements et objets qui disparaissent et qui sont retrouvés à des endroits improbables, dessins sur les miroirs. Chaque jour était une découverte.

Lutin

(Photo TC Media – France Paradis)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *