Communaute
17:18 21 novembre 2013 | mise à jour le: 21 novembre 2013 à 17:18 temps de lecture: 3 minutes

L’école du Bourg-Royal se fixe des objectifs de réussite

L’école primaire du Bourg-Royal a renouvelé son projet éducatif, qui sera en vigueur pour les cinq prochaines années. Résultat d’une démarche élaborée en collaboration avec les élèves, les parents et le personnel de l’école, en conformité avec la Loi sur l’instruction publique, ce projet cible trois volets sur lesquels l’établissement entend particulièrement intervenir d’ici 2018 pour favoriser le développement de chaque enfant.

Le goût de la réussite

La lecture, vecteur de réussite, se retrouve au cœur des préoccupations exprimées par les parties impliquées dans l’élaboration du projet éducatif, lequel a également tenu compte des résultats scolaires. Par l’augmentation de la réussite des élèves en matière de lecture passe ainsi la volonté, générale, de développer leur goût de la réussite. Les enseignants sont donc encouragés à miser sur des projets qui s’articulent autour du monde du livre. Des séances de lecture décontractées sont également prévues, plus ou moins encadrées selon la compétence de l’enfant: pour ceux qui éprouvent des difficultés, on veillera à développer avec eux une structure de lecture pendant que les autres travailleront leur sens de l’autonomie.

Un milieu de vie stimulant et respectueux

Dans le but de mettre en place des stratégies qui favoriseraient un milieu de vie stimulant et respectueux, un sondage a été réalisé auprès des élèves pour savoir où ils ne se sentaient pas en sécurité. Résultats: «On s’est rendus compte que les élèves avaient un degré de sécurité élevé, qu’ils se sentaient appuyés par les adultes», commente la directrice, Chantal Boiteau. Aussi s’agit-il maintenant de maintenir ce sentiment de sécurité, notamment par la présence de petits médiateurs en qui les enfants ont confiance: «Ce sont des amis qui font régler l’harmonie dans la cour d’école», explique Mme Boiteau, qui mentionne que d’autres jeunes s’impliquent aussi activement dans le milieu de vie scolaire.

Un éventail d’activités parascolaires, comme du mini-basket et des ateliers sur les animaux domestiques, sont par ailleurs proposées sur l’heure du dîner et après l’école pour permettre aux élèves d’explorer différents champs d’intérêt.

Persévérance et autonomie

«Les enfants sont de moins en moins capables de se concentrer longtemps sur une même tâche», observe enfin la directrice. Partant de ce constat, l’école du Bourg-Royal cherchera donc à développer la persévérance et l’autonomie qui, avec le respect, font d’ailleurs partie des trois valeurs associées au projet éducatif. La remise de diplômes pour récompenser les efforts représente un moyen, parmi d’autres, pour encourager les élèves en ce sens.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *