Communaute
16:48 27 novembre 2013 | mise à jour le: 27 novembre 2013 à 16:48 temps de lecture: 3 minutes

L’école du Boisé fait le pari de l’activité physique

«Ici, on bouge!» ont décidé les quelque 400 élèves, leurs parents et le personnel de l’école primaire du Boisé à l’issue d’une consultation qu’a menée l’établissement scolaire pour élaborer son projet éducatif des cinq prochaines années (2013-2018).

«Encourager la pratique régulière de l’activité physique, dans un environnement sain et sécuritaire» figure en effet dans le nouveau programme éducatif de l’école située au nord de Charlesbourg; renouvelé aux cinq ans, celui-ci dessine la trame de fond qui traduit l’ambition que poursuit un établissement d’enseignement, résume la directrice Céline Légaré. Cette ambition, c’est celle notamment d’inculquer des habitudes précoces chez les jeunes en matière d’activité physique afin d’accroître leur motivation mais, aussi, de former de futurs adultes soucieux de leur santé.

Bouger en trois temps

Depuis septembre, trois volets ont ainsi été mis en place pour multiplier les occasions d’être actifs. Chez les quatre classes de maternelle, d’abord, on a bonifié de 50 % le temps consacré à l’activité physique, les jeunes bougeant désormais 90 minutes par cycle.

Les récréations animées viennent pour leur part stimuler les élèves des pavillons 1 et 2 du Boisé. Ce deuxième volet transforme le temps de jeu de l’après-midi en une période d’activités planifiées et supervisées par une animatrice et des surveillants. Ceux-ci peuvent être secondés, au deuxième cycle, par les plus vieux qui souhaitent veiller au bon déroulement des choses.

Pour l’heure, la formule s’en tient à deux récréations par semaine mais, d’ici la fin de l’année, toutes celles de l’après-midi s’y conformeront; quant à celles du matin, elles resteront des périodes de jeu libre. «En occupant les enfants, on a parié, oui, de les faire bouger, mais aussi de réduire le nombre de conflits», fait savoir Céline Légaré. Quelques semaines après le début de l’expérience, elle confirme déjà observer de bons résultats en ce sens.

Enfin, le troisième volet prévoit trois blocs de trois demi-journées d’activités sportives. Cirque, patinage, escalade, ski alpin, yoga, zumba…: pour chaque bloc, les élèves choisissent une discipline à laquelle ils auront l’occasion de s’adonner à trois reprises. Ainsi, non seulement explorent-ils différentes activités, mais ils développeront en même temps des habiletés et apprendront à mieux se connaître. La directrice précise que, pour mettre en place cette structure, l’école a fait le pari de commencer les cours sept minutes plus tôt le matin pour libérer ces neuf plages horaires de l’après-midi, qui se trouvent donc à avoir lieu en-dehors des heures de cours.

Réussite scolaire

En influençant ainsi la motivation des jeunes et en leur permettant de dépenser leur énergie, cette orientation sportive servira par la bande l’autre ambition formulée dans le projet éducatif, celle de favoriser la réussite scolaire des élèves. À ce titre, l’école du Boisé travaillera en particulier à l’amélioration des compétences et des résultats en français et en mathématique.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *