Communaute
15:37 10 septembre 2013 | mise à jour le: 10 septembre 2013 à 15:37 temps de lecture: 3 minutes

Longue vie à la Coopérative des consommateurs de Charlesbourg

Pour souligner les 75 ans de la Coopérative des consommateurs de Charlesbourg (Coop IGA-Extra), le conseil d’administration, en collaboration avec la Société d’histoire de Charlesbourg, a convié d’anciens administrateurs, des membres du personnel et des invités de marque le 2 septembre dernier à la Maison Éphraïm-Bédard autour d’un buffet de circonstance. Si ce fut là l’occasion de regarder derrière soi tout le chemin parcouru depuis 1938, avec ses hauts, ses bas et ses courbes, aucun effort n’a été ménagé pour que les invités apprécient le moment présent et, par conséquent, souhaitent un long avenir à la coopérative d’alimentation.

«Au cours de ces 75 ans d’histoire et malgré le fait d’avoir eu à traverser des moments plus critiques, la coopérative a survécu et je peux vous assurer qu’aujourd’hui, elle est à tout point de vue en excellente santé», a déclaré d’entrée de jeu le président, Alain Castonguay, qui était à la barre au moment du déménagement salutaire de l’entreprise au coin des boulevards Loiret et Louis-XIV, en 2003.

Bien portante, la coopérative s’est donc tout naturellement attiré nombre d’éloges et de félicitations par ceux qui étaient présents pour l’événement, dont la députée fédérale Anne-Marie-Day. Celle-ci a décerné un certificat à Alain Castonguay en hommage à ceux qui ont fait et continuent de faire l’histoire de la coopérative.

Une aventure de collaboration

À l’image de sa mission de coopération qu’elle poursuit depuis les origines, l’entreprise a tendu la main cette année à différents acteurs de la communauté pour mettre en valeur à la fois ses accomplissements et ceux de ces nouveaux partenaires.

La Société d’histoire de Charlesbourg (SHDC) s’est ainsi vu remettre quantité de documents témoins de l’histoire de la coopérative, à partir desquels elle a réussi le tour de force de les résumer dans un article en deux temps. Les premières années de la coopérative ont ainsi été relatées dans leur bulletin de mai dernier, suivi ces jours-ci par la deuxième partie. Chacun de ces bulletins a été tiré exceptionnellement à 2000 exemplaires et remis aux membres des deux organismes collaborateurs. Une belle vitrine pour la SHDC qui souffle cette année ses 30 bougies.

Commande avait également été passée à Lisette B. Cantin pour réaliser une toile de la bâtisse qui a abrité la première place d’affaire de la coopérative, située au 8279, Trait-Carré Ouest. «On voulait léguer à la communauté un témoignage de notre présence», a expliqué André Godin, administrateur, au moment de son dévoilement. Aussi espère-t-il que la Ville de Québec l’acceptera parmi sa banque d’œuvres d’art, pour qu’elle soit éventuellement exposée à la bibliothèque municipale.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *