Culture
13:46 28 avril 2021 | mise à jour le: 28 avril 2021 à 13:46 temps de lecture: 3 minutes

Quand la mort anéantit la naissance

Quand la mort anéantit la naissance
Photo: GracieusetéPénélope Roberge dévoile son expérience avec le deuil de son bébé.

DEUIL. Lorsqu’on porte un bébé en santé, rien ne laisse présager la mort à la naissance. Le jour le plus beau devient alors un cauchemar interminable pour les parents endeuillés. Puis, lentement mais sûrement, le temps finit par apaiser la douleur. De nouveaux projets illuminent peu à peu le quotidien des parents, et font renaître l’espoir de la paix intérieure. Pénélope Roberge en sait quelque chose, elle qui a traversé cette dure épreuve en 2008. Elle lève aujourd’hui le voile sur cette situation en publiant à compte d’auteur le livre Portée jusqu’au ciel, qui révèle le récit de son expérience.

Quand la grossesse va, tout va. «C’est ce que je me disais, explique la femme. Avec toute ma naïveté, je ne pensais pas qu’un bébé mis à terme pouvait mourir au début de sa vie.» C’est pourtant ce qui est arrivé à sa petite Léonie le jour du 26 août 2008. Son livre dévoile les détails de l’accouchement, la sortie en urgence du bébé par césarienne, et toutes les étapes qui ont suivi l’annonce du décès imminent de sa fille, dont le débranchement et l’organisation des funérailles. Pourquoi rendre disponible les événements et les émotions intenses d’une étape de vie si intime? «Pour défaire des tabous, pour sensibiliser les familles à la situation et leur montrer qu’elles ne sont pas seules, mentionne l’auteure qui vit à Charlesbourg, et qui a grandi à Montchâtel. Plus on communique, plus ça libère.» Mettre en mots ses états d’âme s’est donc révélé thérapeutique. «L’écriture, et particulièrement la poésie m’apaisent, encore aujourd’hui.» Elle a mis presque 13 ans à apprendre à vivre avec le deuil et à écrire son expérience.

Du réconfort

Pénélope Roberge dévoile dans son témoignage les outils qui l’ont le plus aidés à traverser la tempête. Elle a entre autres reçu beaucoup de soutien de la part de ses amis, de ses voisins et de sa famille, ainsi que de l’aide d’une travailleuse sociale. Divers projets ont aussi vu le jour par la suite. Par exemple à la bibliothèque non loin de chez elle, elle a créé une troupe avec des amis et ensemble, ils ont monté un spectacle de marionnettes. «Pour l’occasion, la bibliothèque était bondée, et le projet a été un franc succès pour la population!» Tricot et tissage se sont également avérées des activités réconfortantes durant ce moment de vulnérabilité. Elle assistait aussi à des soirées poésies à Québec pour se changer les idées et parler avec des gens qui partageaient la même passion qu’elle pour les mots.

Après quelques temps, le couple n’a pas survécu au drame familial, mais aujourd’hui, la dame a refait sa vie et vit paisiblement avec ses deux enfants de 7 et 8 ans.

Son livre Portée jusqu’au ciel est disponible en formats numérique et papier sur la plate-forme Librinova.

https://www.librinova.com/librairie/penelope-roberge/portee-jusqu-au-ciel-1

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *