Société
16:35 22 mai 2015 | mise à jour le: 22 mai 2015 à 16:35 temps de lecture: 3 minutes

Maria-Goretti parmi les cours d’école enjolivées

SCOLAIRE. Par souci d’offrir aux élèves un endroit où s’amuser et dépenser de l’énergie, le gouvernement du Québec injectera 2,4M$ pour contribuer à 134 projets d’embellissement de cours d’école à travers le Québec cette année.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Éducation aussi responsable du Loisir et du Sport ainsi que député local, François Blais, de passage à l’école primaire Maria-Goretti. Cet établissement de Charlesbourg profitera d’un soutien financier de 25 000$ pour enjoliver sa cour qui en a visiblement bien besoin.

«J’ai le plaisir de vous annoncer que vous profiterez bientôt d’une cour d’école améliorée par de nouvelles aires de détente et des îlots de verdure. J’espère que ce coin de nature aménagé ici, à l’école Maria-Goretti, vous donnera l’envie d’être actifs et vous permettra de faire le plein d’énergie nécessaire pour apprendre», a déclaré le ministre Blais en s’adressant aux jeunes représentants des élèves invités à son annonce.

Le projet autorisé prévoit notamment l’intégration d’un potager. Les besoins ont été identifiés par l’administration scolaire et les comités de parents. Ceux-ci peuvent être spécifiques à chaque école, mais doivent obtenir l’approbation du ministère de l’Éducation dans le cadre de sa mesure Embellissement des cours d’école.

«Ce ne sera pas un luxe pour notre cour d’école qui montre plusieurs signes de désuétude. Il ne faut pas oublier que les élèves sortent six à huit fois par jour pour s’amuser dehors, notamment à leur arrivée, aux récréations, après le lunch et avant leur retour à la maison. Une cour stimulante favorise leur dynamisme et leur attachement», indique Sylvie Auger, directrice de l’école Maria-Goretti.

Autres écoles bénéficiaires

Mentionnons que trois autres écoles de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries profiteront d’aide pour embellir leur cour. Il s’agit des écoles La Pléiade, Primerose et Saint-Édouard. Près d’une quinzaine d’établissements de la région de Québec en feront autant. L’objectif demeure toujours d’assurer un environnement stimulant, sécuritaire et propice à la pratique de l’activité physique.

«Par les investissements qu’il réalise dans le cadre de cette mesure, le gouvernement fait le pari qu’une cour d’école invitante, disposant d’installations attrayantes et sécuritaires, donnera autant aux élèves l’envie de venir à l’école et de réussir que celle de s’amuser et de bouger. Comme l’adoption d’un mode de vie physiquement actif doit être encouragée tôt, l’école a un rôle important à jouer à cet égard», a conclu le ministre Blais.

Québec Hebdo

*Voir aussi la vidéo dans laquelle le ministre Blais justifie les investissements dans les cours d’école : cliquez ici

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *