Société
20:01 17 février 2015 | mise à jour le: 17 février 2015 à 20:01 temps de lecture: 2 minutes

Mars: meilleure chance la prochaine fois pour Bryan Vézina

PROJET. Bryan Vézina n’ira pas sur Mars. Du moins, pas dans le cadre du projet Mars One. Des 660 personnes toujours en lice dont le résident de Charlesbourg faisait partie, voilà qu’ils ne sont plus que 100 candidats potentiels pour aller vivre sur la planète rouge à compter de 2024.

«On dit souvent que l’important, c’est le processus qui nous ouvre la conscience sur de nouveaux aspects de soi-même et une nouvelle compréhension de notre société […]. Je suis fier d’avoir fait partie d’un projet qui va de l’avant!», a témoigné le Charlesbourgeois sur sa page Facebook à la suite de l’annonce des 100 personnes qui entrent dans la troisième étape de sélection.

Du lot, on ne retrouve aucun des cinq Québécois qui s’étaient qualifiés à la précédente ronde, mais quatre Canadiens sont toujours dans la course. Pour ce faire, ils ont dû se distinguer lors d’entrevues individuelles où leur compréhension des risques, leur esprit d’équipe et leur motivation à participer à l’expédition ont été évalués par l’organisation.

La prochaine étape mettra à l’épreuve leur capacité à travailler en équipe dans des conditions qui s’apparenteront à ce qu’ils connaîtront sur Mars. Des postes d’entraînement seront aménagés à cet effet à différentes locations sur Terre. «Être un des meilleurs candidats individuels ne fait pas nécessairement un bon membre d’une équipe», a fait remarquer le Dr Norbert Kraft par voie de communiqué.

Au terme du processus initié par l’ingénieur néerlandais Bas Lansdorp, la future colonie – on parlait à l’origine d’une vingtaine de personnes – ralliera Mars par petits groupes à intervalles réguliers pour pourvoir aux ressources, matériaux et personnel nécessaires au peuplement et à la survie.

Alors qu’ils étaient plus de 200 000 postulants au début du projet, les candidats qui auront été écartés en cours de chemin – comme Bryan Vézina – auront l’occasion de postuler à nouveau plus tard cette année. Mars One lancera en effet une deuxième campagne pour recueillir de nouvelles candidatures.

Top 100

50 hommes et 50 femmes

39 Américains

31 Européens

16 Asiatiques

7 Africains

7 Océaniens

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *