Société
16:52 27 avril 2015 | mise à jour le: 27 avril 2015 à 16:52 temps de lecture: 2 minutes

La Brigade Caoutchouc passe à l’action à l’école secondaire des Sentiers

PORNOGRAPHIE JUVÉNILE . L’école secondaire des Sentiers de Charlesbourg et le Centre Cyber-aide ont procédé, ce matin, au dévoilement de la capsule vidéo de la Brigade Caoutchouc portant sur le thème de la prévention de la pornographie juvénile.

Composé de neuf élèves de l’établissement qui souhaitent faire une différence dans leur milieu, ce groupe d’entraide est organisé sous forme de concours par le Mouvement d’information et d’entraide dans la lutte contre le VIH-sida à Québec (MIELS-Québec). La supervision du projet de prévention est assurée depuis neuf ans par l’infirmière du CSSS Québec-Nord, secteur La Source, Joanne Marois, responsable à l’école des Sentiers.

D’une durée de 20 minutes, la capsule vidéo met en évidence la problématique du sexting en informant les jeunes des conséquences possibles et judiciaires de la diffusion de photos de pornographie juvénile sur Internet par l’entremise des médias sociaux.

Avec ce court-métrage, ils ont voulu représenter une situation qui peut se produire dans une école. Le Centre Cyber-aide a collaboré à la réalisation du projet qui a aussi pu compter sur la participation d’agents du Service de police de la Ville de Québec pour le volet judiciaire.

La capsule vidéo devrait bientôt être diffusée sur YouTube.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

L’infirmière du CSSSS Québec-Nord, secteur La Source, responsable à l’école des Sentiers, Joanne Marois, pose en compagnie des neuf élèves de la Brigade Caoutchouc, Marly Jean-Denis, Grace-Marie Nsabhiyumva, Chadia Mizero, Christophe Renaud, Fabrice Bonneau, Mathieu Côté, Isaac Vézina, Ian St-Hilaire et Léo Ellis. (Photo TC Media – Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *