Société
22:38 28 janvier 2015 | mise à jour le: 28 janvier 2015 à 22:38 temps de lecture: 2 minutes

Projet George-Muir: retour à la case départ – ou presque

POLITIQUE MUNICIPALE. Alors qu’un nouveau promoteur était pressenti pour développer le secteur George-Muir, aucune offre d’achat n’a finalement été déposée auprès de l’actuel propriétaire, qui demeure donc Leboeuf Société immobilière.

En décembre, le conseiller du district des Monts, Patrick Voyer, confiait au Charlesbourg Express qu’un projet de relance pour George-Muir était sur la table. Celui-ci respectait les balises fixées par la Ville de Québec et répondait, en prime, aux préoccupations exprimées par les citoyens relativement à la pollution sonore, à l’aménagement d’une bande entre le bâti actuel et le nouveau bâti, et la préservation du boisé de Bigorre.

Seulement voilà, alors que Patrick Voyer s’attendait à ce qu’une offre d’achat suive la présentation de ce plan jugé conforme, «on n’a pas eu de suite», signale-t-il aujourd’hui à regret. De ce qu’il peut en dire, le promoteur pressenti «a décidé de ne pas faire de projet finalement.» Cela dit, des discussions seraient toujours en cours entre Leboeuf Société immobilière et des promoteurs potentiels.

Le conseiller municipal se dit déçu de l’issue des événements, mais demeure optimiste: «Il y a quelque chose à faire pour revitaliser un secteur qui pourrait vraiment être magnifique», observe-t-il. Il se conforte à l’idée qu’il ne s’agit pas d’un retour à la case départ pour ce dossier pour lequel la Ville de Québec a fixé des balises claires pour le développement du secteur.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *