Société
16:58 18 février 2014 | mise à jour le: 18 février 2014 à 16:58 temps de lecture: 3 minutes

Inauguration du 820, rue Astrid: des logements abordables pour aînés en légère perte d’autonomie

Les trois paliers de gouvernement ont procédé le 18 février à l’inauguration officielle du 820, rue Astrid, un immeuble de 46 logements abordables adaptés aux besoins des aînés en légère perte d’autonomie. Le projet, porté par la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC (Aînés regroupés de Charlesbourg), représente un investissement total de 7,6 M$.  

À visionner: Allocutions de Jacques Gourde et André Villeneuve, et de Chantal Gilbert et Régis Labeaume.

:«Le modèle coopératif sur lequel est basée la deuxième phase de la Coopérative de solidarité en habitation de l’ARC permet aux aînés de s’engager et de contribuer au dynamisme de leur communauté», a signalé André Villeneuve, adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire. À ce titre, l’organisme a profité de l’expertise de la Société d’aide aux coopératives (Sosaco) en matière de complexes d’habitations communautaires pour mener à bien son projet.

Celui-ci a été lancé par des aînés – ceux de la Coopérative de l’ARC – soucieux de contribuer au bien-être de leurs pairs. Après avoir réalisé, sur le même site, une première phase de 48 logements pour des aînés autonomes, ils ont souhaité offrir à ceux en légère perte d’autonomie et à faible revenu un milieu de vie confortable.

Tour du propriétaire

En plus de proposer des 3 ½ et des 4 ½ abordables, le nouveau bâtiment comporte ainsi des espaces communautaires – salon de coiffure, salle de détente, salle à manger…  – où socialiser avec ses voisins. Monique Beaudin, qui fait partie des 40 occupants actuels – six unités sont encore vacantes –, se déclare très satisfaite de son nouveau chez-elle: «Moi, je ne bouge plus d’ici!»

À ces espaces se greffent aussi les bons soins dispensés par la Coopérative des services à domicile de Québec qui, en plus de la préparation des repas, prodigue des services d’entretien ménager, de gardiennage, d’accompagnement et d’hygiène aux locataires qui le souhaitent.

Vingt-trois (23) d’entre eux bénéficient par ailleurs du Programme supplément au loyer, une aide financière gouvernementale destinée aux personnes à faible revenu pour se loger. Une mesure rendue possible grâce à la collaboration de la Société d’habitation du Québec et de la Ville de Québec.

Inauguration officielle

La coupe de ruban officielle a eu lieu en présence de Jacques Gourde, député fédéral de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière, d’André Villeneuve, adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, de Régis Labeaume, maire de Québec, de Chantal Gilbert, membre du comité exécutif, de Sandra Turgeon, du Groupe de ressources techniques Sosaco, et de Zachée Fortin, cofondateur de la Coopérative de l’ARC.

Le 820, rue Astrid en chiffres

– 46 logements

– 6 logements encore inoccupés

– 4 étages

– 23 locataires qui bénéficient du Programme supplément pour se loger

– 7,6 M$ investis

– 3,1 M$ investis par les gouvernements du Canada et du Québec pour la construction

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *