Société
18:14 22 janvier 2014 | mise à jour le: 22 janvier 2014 à 18:14 temps de lecture: 3 minutes

Projets à surveiller à Charlesbourg

Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) prévoit un bon nombre d’investissements pour Charlesbourg pour les trois prochaines années (2014-2016). Parmi ceux-ci, les parcs, au «cœur de la vie de quartier» selon Vincent Dufresne, président de l’arrondissement, auront droit à leur part du gâteau. Outre les travaux de réfection et la bonification des aires existantes, voici un tour d’horizon de quelques projets à surveiller prochainement.

Nouveaux parcs de voisinage

«L’objectif de la Ville, c’est que tout le monde puisse avoir à proximité de la maison, d’une distance à pied, un parc de voisinage», énonce M. Dufresne. Un souhait susceptible de se réaliser pour les résidents des rues Gaudias-Villeneuve et des Yvelines, dans le secteur des Monts, qui auraient ainsi accès à une aire de jeux agrémentée de quelques tables à pique-nique. Dans le même secteur, la rue des Thuyas figure également dans la ligne d’horizon de la Ville.

Jeux aquatiques au Patro de Charlesbourg

En fin de vie utile, la piscine extérieure du Patro de Charlesbourg sera remplacée par des jeux d’eau. Moins cher qu’une piscine, le projet répond davantage en outre aux besoins du secteur. La démolition de l’infrastructure aquatique et la remise en état du terrain pour y permettre l’aménagement des jeux d’eau et du bâtiment de service sont estimées à 1,6 M$ sur trois ans (2013-2015). Les travaux s’amorceront dans les prochains mois, confirme Vincent Dufresne.

Des espaces communautaires

Un projet d’agrandissement du centre récréatif du parc Maurice-Dorion se retrouve aussi dans les cartons de l’Arrondissement. La Société de développement du centre-ville de Charlesbourg agira notamment comme partenaire financier dans cet investissement qui permettra à la Corporation de loisirs du Plateau de bénéficier de locaux supplémentaires pour sa clientèle.

Du côté de Saint-Rodrigue, le parc Henri-Casault se prépare à accueillir un espace communautaire intégré à un projet de logement social. Évaluée à 1,8 M$, l’initiative sera mise en branle cette année par la réalisation des plans, devis et études, suivie en 2015 par la première pelletée de terre.

Le programme triennal d’immobilisations

Adopté en décembre de chaque année pour les trois années financières subséquentes, le Programme triennal d’immobilisations (PTI) détaille les projets que la Ville de Québec entend entreprendre sur le territoire pour la période en question. Comme le rappelle Vincent Dufresne, le PTI s’élabore à partir des souhaits et des besoins des citoyens, en fonction des contraintes budgétaires de la Ville. Il reste que les projets, comme les coûts et l’échéancier qui leur sont associés, demeurent des prévisions soumises aux impondérables.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *