Société
19:15 16 janvier 2014 | mise à jour le: 16 janvier 2014 à 19:15 temps de lecture: 3 minutes

Le couvent du Bon-Pasteur remplacé par des condos?

Depuis quelques semaines, on peut apercevoir une pancarte annonçant la construction prochaine de condos sur le site de l’ancien couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, sur le boulevard Henri-Bourassa.

Porté par Constructions Urbi, le projet «Condos-Nature» prévoit a priori la livraison de 24 condos à l’été 2014, avec un accès à un stationnement intérieur et à un parc privé. Des 3 ½, 4 ½ et 5 ½, détaillés à partir de 144 900 $, devraient ainsi pousser sur ce lieu où s’élèvent le couvent et la chapelle vendus en 2013 par les Sœurs du Bon-Pasteur, qui l’occupaient depuis 1869.

Patrimoine conventuel

Le sort de ces bâtiments conventuels est d’ailleurs encore inconnu. Chose certaine, le projet devra faire l’objet de l’approbation de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec (CUCQ), a confirmé Alexandre Armstrong, conseiller en consultations publiques à la Ville de Québec, lors de la séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides qui s’est tenue en décembre.

Depuis août dernier, le site de la résidence Bon-Pasteur de Charlesbourg a en effet été ajouté à la liste des «propriétés conventuelles à valeur patrimoniale élevée» soumises à la juridiction de la CUCQ. Tout projet de modification de l’architecture extérieure des bâtiments en cause sera donc soumis à l’attention des 10 membres qui y siègent, parmi lesquels on retrouve des élus municipaux et des experts. Un grand nombre de critères et d’analyses relatifs à l’identité, à l’intégrité et à l’authenticité des bâtiments guideront leur évaluation, laquelle devra également tenir compte de l’intégration du projet au milieu. «Aucun permis de construction ou certificat d’autorisation ne peut être délivré sans l’approbation de la Commission», peut-on lire enfin sur le site Internet.

Aucun permis n’ayant donc encore été délivré, Patrick Voyer, conseiller municipal de Notre-Dame-des-Laurentides et membre du comité exécutif, n’a pas souhaité commenter le dossier. Tout au plus M. Armstrong a-t-il laissé échapper que «la destruction de la chapelle ne serait […] pas en cause», insistant sur le conditionnel de l’information qu’il a reçue de la part de la Ville.

Quant au promoteur, il n’a pas donné suite à nos demandes d’informations.

***

Anciennes propriétés conventuelles qui ont été traitées par la CUCQ au cours des dernières années

La Cité Verte (Saint-Sacrement): projet multirésidentiel de 800 habitations érigé sur le terrain cédé par la Congrégation des sœurs du Bon-Pasteur, sur le chemin Sainte-Foy. Le promoteur, SSQ Groupe Financier, a converti trois bâtiments de la congrégation pour les intégrer à son projet.

Allées de Bellevue (Saint-Sacrement): projet à «l’architecture contemporaine et respectueuse du bâti environnant», selon les mots du promoteur, Norplex. Il inclut 126 condos et 11 maisons de ville, qui s’élèvent sur le site de l’ancien Collège de Bellevue.

Condos du Mont-Thabor (Limoilou): projet qui, en remplaçant le couvent Mont-Thabor sur l’avenue du même nom, a cherché à intégrer la chapelle à l’ensemble prévu, qui compte au total plusieurs bâtiments d’habitations. Un projet porté par Concept Saint-Laurent.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *