Société
15:01 11 juin 2014 | mise à jour le: 11 juin 2014 à 15:01 temps de lecture: 2 minutes

Le parc du Sacré-Cœur se raconte

INAUGURATION – Saviez-vous que c’était là qu’avait été édifiée la première église de Charlesbourg, en 1695? Qu’un cimetière y était aménagé au 19e siècle? Que c’est en remerciement des vies épargnées lors de la Première Guerre mondiale qu’un monument y a été érigé?

Ce passé riche d’histoires, c’est celui du parc du Sacré-Cœur, voisin de l’église Saint-Charles-Borromée, qui dévoile désormais son patrimoine à la faveur de travaux d’archéologie et de réaménagement réalisés conjointement par la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications contre un investissement de 717 500$.

Le nouvel aménagement rend un hommage symbolique à ses origines en évoquant les vestiges d’autrefois. Des panneaux d’interprétation en verre, où sont inscrits les moments charnières du site, sont disposés de manière à rappeler l’abside de l’ancienne église. La présence de bancs ramène à la mémoire les stèles funéraires d’autrefois. Même l’environnement naturel a été mis à profit alors que les arbres créent une toiture végétalisée en écho au toit du premier bâtiment religieux.

«Le réaménagement du parc du Sacré-Cœur nous permet de bonifier l’offre architecturale du secteur du Trait-Carré, a déclaré Michelle Morin-Doyle, conseillère municipale du district de Louis-XIV. Le projet réalisé vise à mettre en valeur à la fois le patrimoine culturel et la beauté naturelle du lieu, qui en font un site patrimonial unique.» Tout en redonnant ce pan d’histoire aux Charlesbourgeois, elle y voit  un atout supplémentaire pour attirer les touristes dans ce secteur de Charlesbourg déjà bien desservi en matière d’offres culturelles.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *