Société
13:48 3 septembre 2013 | mise à jour le: 3 septembre 2013 à 13:48 temps de lecture: 3 minutes

Le conseil de quartier des Jésuites fait peau neuve

C’est un conseil d’administration presque entièrement renouvelé qui siègera à la première séance du conseil de quartier des Jésuites (CQJ) de l’année 2013-2014, le 9 septembre prochain. Avec les quatre nouveaux membres élus en mai dernier qui s’ajoutent aux deux qui sont demeurés en place, le groupe montre une belle variété d’âges, de situations familiales et d’horizons professionnels qui ne peut être qu’à l’avantage de la diversité des citoyens qu’ils représentent.

Du moins est-ce ainsi que Réal Gagné entend ses nouvelles fonctions de président, soit d’être à l’écoute des citoyens pour en être la voix auprès des élus de l’Arrondissement de Charlesbourg. De même pour ses collègues: Louis Desrochers (nouveau vice-président), Patrick Roberge (nouveau secrétaire), Anne Boulay (nouvelle administratrice), Normande Bussières (administratrice) et Jean-Pierre Gagnon (trésorier). Deux postes féminins sont toujours vacants.

Ensemble, ils ont pu faire leurs premières armes lors des deux demandes de consultation soumises au conseil par la Ville de Québec avant les vacances. L’une d’elles concernait la fusion des bâtisses du Canac-Marquis et de l’entrepôt Presto sur le boulevard Henri-Bourassa et des travaux de réaménagement corollaires. Soucieux de comprendre les appréhensions d’un résident du secteur, les membres du conseil d’administration se sont penchés avec lui sur la question pour, finalement, en arriver à la conclusion commune que le projet semblait au contraire jouer à son avantage. Le CQJ a ainsi donné son avis favorable – lequel n’a aucune force de loi auprès de la Ville, rappelle Réal Gagné, mais il ne croit pas moins que c’est tout à l’avantage de celle-ci d’en prendre considération.

Rôles du conseil de quartier

Ainsi, pour le nouvel élu, le conseil de quartier est «une bonne place pour poser des questions», que ce soit au conseiller de la Ville présent pour expliquer le projet qui fait l’objet d’une demande de consultation, aux conseillers municipaux Vincent Dufresne (Saint-Rodrigue) et Michelle Morin-Doyle (Trait-Carré) qui assistent aux séances, ou à l’intervenant qui vient entretenir les citoyens d’un sujet qui les préoccupe.

Car c’est aussi là le rôle du conseil de quartier, qui est investi d’un pouvoir d’initiative. À ce titre d’ailleurs, Réal Gagné s’interroge sur la meilleure façon de rejoindre les citoyens du quartier pour connaître les enjeux qui leur tiennent à cœur. Le bilan de 2012 lui révèle déjà que la sécurité, la circulation et la réfection des rues en font partie mais, en tant que nouveau Charlesbourgeois d’adoption depuis décembre, il souhaiterait pouvoir prendre le pouls de la population qu’il représente désormais.

L’occasion est belle de s’y attaquer: avec les élections à l’automne, croit-il, il ne devrait pas y avoir beaucoup de consultations et le conseil d’administration pourra profiter de ce temps pour établir un plan d’action au diapason du quartier des Jésuites, encadré par les boulevards Henri-Bourassa, Loiret, Jean-Talon Est et la rue Antoine-Silvy.

Les séances du conseil de quartier des Jésuites reprennent le 9 septembre. Elles ont lieu tous les deuxièmes lundi du mois au bureau d’arrondissement de Charlesbourg situé au 160, 76e Rue Est.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *