Politique
21:33 10 novembre 2008 | mise à jour le: 10 novembre 2008 à 21:33 temps de lecture: 3 minutes

La députée Catherine Morissette donne naissance à Christopher

La députée provinciale de Charlesbourg, Catherine Morissette, est devenue le 3 novembre dernier à 14 h 52 précisément la cinquième élue québécoise à donner naissance à un enfant pendant un mandat à l’Assemblée nationale. Christopher Barrette est en effet né à l’Hôpital Saint-François d’Assise deux jours seulement avant le déclenchement des élections générales par le premier ministre du Québec, Jean Charest.

«J’aurais bien aimé que la naissance de Christopher survienne à un autre moment mais la nature en avait décidé autrement, a indiqué Catherine Morissette quatre jours seulement après son accouchement. Ce n’est certes pas le moment idéal pour moi d’être en campagne électorale mais je veux rassurer les électeurs que je suis candidate pour l’Action démocratique pour obtenir de leur part un deuxième mandat.»

La nouvelle maman précise par ailleurs qu’elle mènera une campagne différente qu’en mars 2007 mais qu’elle n’en demeure pas moins la candidate adéquiste.
«Je ne ferai pas systématiquement du porte à porte mais je créerai plutôt des occasions pour que les électeurs viennent me rencontrer. Je serai peut-être un peu moins présente dans la circonscription mais j’aurai toujours autant à coeur ce qui touche les électeurs de Charlesbourg. S’il y a une chose que je retire de mon expérience, c’est que je me sens encore plus proche des gens qu’auparavant, particulièrement des électrices», d’affirmer la conjointe de Normand Barrette.
«J’ai adoré le fait d’être enceinte en étant la députée de Charlesbourg. Comme toutes les mères du monde, je ne voulais pas ébruiter la nouvelle pendant les trois premiers mois pour être sûre de mon affaire. Mais plusieurs collègues s’en sont tout de même aperçus. Quand la période critique a été passée et que j’en ai fait l’annonce, tout a été merveilleusement bien pour le bébé et moi. On peut même dire que tous les élus à l’Assemblée nationale étaient aux petits oignons avec moi », de dire en riant Catherine Morissette.

Cette dernière ajoute même qu’elle a été fort bien supportée par les autres élus, particulièrement ceux du caucus de l’Action démocratique et par son chef, Mario Dumont.
«Si ma grossesse a pu démystifier le rôle de députée et de mère, tant mieux, Vous savez, il n’existe pas de congé parental pour une députée car on juge que parce que j’ai été élue, je ne peux être remplacée. À mon avis, le système pourrait être revu pour qu’une députée puisse avoir les mêmes droits qu’une mère non élue. Si la naissance de Christopher peut aider à cela, j’en serai très heureuse», de conclure Catherine Morissette avant d’aller s’occuper de son Christopher.

Les quatre autres députées qui ont donné naissance à un enfant en cours de mandat à l’Assemblée nationale sont Denise Leblanc alors députée péquiste des Îles-de-la-Madeleine, l’actuelle chef du Parti québécois, Pauline Marois qui a vécu deux grossesses, Sylvie Roy de l’Action démocratique en 2004 et la députée péquiste d’Hochelaga-Maisonneuve, Louise Harel.
<@CP>(Photos Denis Fortin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *