Politique
19:14 27 septembre 2017

Un pique-nique avec le député

POLITIQUE. Le député provincial de Charlesbourg, François Blais, a tenu le 16 septembre dernier la première édition du pique-nique du député où il a invité tous les citoyens de l’arrondissement à le rencontrer. 

François Blais pose en compagnie des jeunes travaillant au camion de rue des Œuvres Jean Lafrance.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Ayant eu lieu au Pavillon d’accueil de l’ancien Jardin zoologique du Québec et à l’entrée du boisé du parc des Moulins, l’événement familial a attiré les petits comme les grands.

En entrevue avec le Charlesbourg Express, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, a parlé de «l’importance de s’approprier le jardin, un symbole important pour les gens de Charlesbourg». Une table, qui servait à recueillir les propositions des citoyens sur l’avenir de celui-ci, a d’ailleurs été installée.

L’automne dernier, il a été annoncé que le site allait rouvrir à l’année. Le défunt zoo a ainsi accueilli 2,3 km de sentiers pédestres. M. Blais se dit très heureux que la réouverture ait attiré un bon nombre de personnes au cours de l’hiver.

Aujourd’hui, il reste «quelques étapes» à franchir avant de savoir ce qui adviendra du cœur de l’ancien zoo. La prochaine : la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) doit céder la partie centrale à la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ).

«La responsabilité du site reviendra à la CCNQ, qui veillera à l’aménagement du site à plus long terme. Son mandat sera de développer une vision et de déterminer ce que nous allons faire avec tout cela. Il y a plusieurs possibilités. Je vois ce changement d’un bon œil.»

Du même coup, François Blais a annoncé la tenue d’un événement qui aura lieu le 30 septembre, au même endroit, où la population est invitée à planter des arbres et à visiter les sentiers.

Élections à venir

La prochaine année risque d’être très occupée sur la scène politique québécoise. Tout d’abord, en novembre prochain, les élections municipales battront leur plein aux quatre coins du Québec: «Nous ne pouvons pas nous impliquer d’aucune façon, mais je vais suivre cela avec intérêt. L’occasion est belle de voir les enjeux des candidats. En tant que ministre de la Capitale-Nationale, mon objectif sera de faire avancer ces enjeux», indique le ministre.

Quant aux élections provinciales, M. Blais n’a pas fait durer le suspense bien longtemps lorsqu’il a fait savoir qu’il comptait se présenter à nouveau. «Bien sûr! J’ai bien l’intention de poursuivre mon mandat», a-t-il conclu. 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *