Politique
02:23 5 mars 2014 | mise à jour le: 5 mars 2014 à 02:23 temps de lecture: 2 minutes

Élections: assemblée d’investiture de Dominique Payette dans Charlesbourg

Seule candidate à avoir manifesté son intérêt de briguer les suffrages pour le Parti québécois dans la circonscription de Charlesbourg, Dominique Payette a reçu le feu vert officiel de Pauline Marois lors d’une assemblée d’investiture qui s’est déroulée au Sheraton Four-Point, devant des militants enthousiastes.

«Les enjeux dans Charlesbourg, croyez-moi, je les connais, mais nous allons en parler ensemble pendant tout le mois qui s’en vient, et encore après», a lancé Dominique Payette, professeure à l’Université Laval en information et communication, mairesse de Lac-Delage et ancienne journaliste. Du même souffle, elle a évoqué les jeunes familles «qui ont besoin de places en garderie», les aînés «qui ont besoin de soutien à domicile et de logement social», et les dizaines d’organismes communautaires qui, tout en pouvant compter sur 2500 bénévoles, ont besoin d’appuis.

Dans son discours, elle n’a pas manqué d’évaluer ses chances de l’emporter dans un secteur où le Parti québécois s’est rarement imposé: «Depuis quelques jours, […] on dit que Charlesbourg, c’est un comté difficile, qu’il n’est pas acquis au Parti québécois, mais moi, ce n’est pas ça que je vois, ce n’est pas ça que j’entends.» Par le passé, le Parti libéral du Québec a maintes fois mis la main sur le siège de député à Charlesbourg; en 2012, Michel Pigeon mordait néanmoins la poussière devant Denise Trudel, de la Coalition avenir Québec.

Pauline Marois a ensuite pris la parole, se disant émue de voir ainsi la fille suivre les traces de sa mère, Lise Payette qui, il y a près de 40 ans, rejoignait le gouvernement de René Lévesque. «Chères militantes et chers militants du Parti québécois, nous aborderons bientôt, bientôt, une nouvelle étape», a conclu la première ministre en laissant deviner un déclenchement d’élections imminent. (V.A.)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *