Politique
14:00 6 avril 2013 | mise à jour le: 6 avril 2013 à 14:00 temps de lecture: 2 minutes

Un changement qui dérange

(Voir Un district électoral en moins à Charlesbourg.)

Proposée par la Commission de la toponymie, la dénomination «Louis XIV» pour désigner le nouveau district électoral qui englobera le Trait-Carré fait des mécontents.

En 2006, à l’époque du changement de nom de la 80e rue en boulevard Louis XIV, la Société d’histoire de Charlesbourg était d’accord avec l’initiative, rappelle d’abord le secrétaire, René Cloutier. Le Roi Soleil avait été significatif dans l’histoire de la colonisation de l’arrondissement.

De là à renommer le district en son nom, il y a un pas que la Société n’est pas prête à franchir, d’autant moins au seuil des fêtes du 350e anniversaire de l’arrondissement. Elle fait valoir toute la portée historique du Trait-Carré, dont Charlesbourg tire ses origines. «C’est bizarre de changer le nom d’un secteur fondateur de Charlesbourg. Tout le monde se plaint qu’on n’enseigne plus l’histoire à l’école. Là, on a une belle tribune pour l’histoire, et on veut changer de nom», reproche René Cloutier.

Réaction de la Ville

Appelée à réagir, la conseillère municipale du Trait-Carré, Michelle Morin-Doyle, rétorque que la suggestion de la Commission de la toponymie, entérinée par tous les élus de Charlesbourg, répond à la nouvelle réalité du district. Si elle tient à préciser que le Trait-Carré gardera toujours sa place d’importance dans l’arrondissement, il ne représente qu’une petite partie du territoire reconfiguré; d’en conserver le nom devenait peu représentatif de l’ensemble.

«Nous voulions que les gens puissent s’associer à leur district, qu’ils développent un sentiment d’appartenance. […] Nous voulions que ce soit rassembleur pour tous les résidents, les nouveaux comme les anciens.»

Du reste, rappelle-t-elle, ce n’est pas la première fois que le secteur est rebaptisé. Pas plus loin qu’en 2009, la fusion des districts de Jean-Talon et de Charlesbourg-Centre donnait naissance à celui… du Trait-Carré.

Décidée à entamer des démarches auprès de la Commission de la toponymie pour qu’elle revienne sur sa décision, la Société d’histoire de Charlesbourg reçoit l’appui d’Anne Guérette et de Démocratie Québec.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *