Économie
20:50 7 juin 2016

Jeunes entrepreneurs optimistes pour la prospérité régionale

PERSPECTIVES. Un sondage mené par la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ), auprès des jeunes entrepreneurs et professionnels de la région, a notamment permis de déterminer les enjeux et freins économiques à venir, ainsi que le prochain grand projet rassembleur.

Selon les résultats obtenus par la firme Léger, les leaders de demain sont confiants et croient être en mesure d’atteindre leurs objectifs de carrière tout en demeurant dans la région de Québec. Les répondants croient que Québec doit prioritairement miser sur le développement des PME et favoriser le démarrage de nouvelles entreprises locales, afin de stimuler la croissance économique.

«On est dans une nouvelle ère, c’est plaisant de voir ça. Il n’est plus question de s’exiler pour avoir une carrière intéressante. En effet, ce sont près de 90% des répondants qui sont persuadés que la région de Québec se développera davantage et deviendra plus prospère au cours des prochaines années», souligne Steve Ross, président de la JCCQ.

Grands chantiers

Après les célébrations du 400e de la Ville de Québec et l’ouverture de l’amphithéâtre, la JCCQ a voulu connaître quel devrait être le prochain grand projet rassembleur à mettre de l’avant. Deux projets ont obtenu un appui égal et considérable de la relève, soit un troisième lien entre Québec et Lévis ainsi qu’un train à grande fréquence reliant Québec, Montréal et Toronto.

Les répondants ont également identifié l’attraction et la rétention de la main-d’oeuvre, le bilinguisme et les enjeux liés au transport et au transport en commun comme des freins à la croissance économique de la région et auxquels il faudrait remédier.

Méthodologie

La présente étude a été réalisée par Internet auprès d’un échantillon de 413 jeunes professionnels, âgés de moins de 40 ans, travaillant à temps plein et habitant dans la région de Québec. À titre comparatif, un échantillon représentatif de même taille (n= 413) comporterait une marge d’erreur maximale d’environ 4%, 19 fois sur 20.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *