Économie
15:35 18 mars 2011 | mise à jour le: 18 mars 2011 à 15:35 temps de lecture: 3 minutes

Nathalie Mathieu obtient le titre convoité de photographe agréée

Pour Nathalie Mathieu, la photographie est le plus beau métier du monde. Après 11 ans consacrés à cette profession, elle a mérité récemment le titre convoité de photographe agréée dans le cadre du 60e congrès annuel de la Corporation des Maîtres Photographes du Québec, présenté à Saint-Hyacinthe.

Ce grand rendez-vous provincial mettait en compétition plus de 250 œuvres d’une cinquantaine de photographes professionnels du Québec. Nathalie Mathieu s’est démarquée comme finaliste dans les catégories «Album numérique» et «Portrait Mariage». Six de ses photos ont été primées, ce qui constitue tout un exploit selon plusieurs membres de la corporation. Les 50 points amassés en trois ans de participation lui ont permis d’obtenir le titre de photographe agréée et l’opportunité de présenter sa collection 2011 au congrès canadien qui se tiendra en mai, à Banff, en Alberta.

Dans cette collection, on retrouve un portrait d’enfants intitulé «Le premier qui rira aura une tapette», deux portraits de mariage, «La rêveuse» et «Pause automnale», un portrait de couple, «Au rythme du tango», un portrait dans la catégorie «boudoir et nue», «Les chinons de la vie», une photo sur le thème «Je me lève la nuit» intitulée «Toile céleste», ainsi que l’album numérique «Vision d’une artiste».

Un hommage à sa profession

Au terme de sa participation à ce congrès provincial annuel, où ses œuvres ont été primées pour une troisième année consécutive, la photographe de 30 ans a tenu à rendre un vibrant hommage à sa profession. «Le goût de la photographie a débuté à mon adolescence dans mon village natal de Normandin, situé au nord du Lac St-Jean. Quand est venu le temps de faire mon choix de carrière, c’était très évident pour moi, je voulais être photographe. Donc, j’ai fait mes études à Trois-Rivières au Centre professionnel Bel-Avenir. À la fin de mes études, j’ai reçu une mention d’excellence pour mon travail et mon implication. Je suis maintenant établie à Charlesbourg comme photographe professionnel portraitiste depuis 11 ans à mon compte et je travaille à temps plein comme photographe professionnel médical depuis 10 ans au Centre hospitalier universitaire de Québec, à l’Hôtel Dieu de Québec».

Le plus beau métier du monde

Nathalie Mathieu n’hésite pas à qualifier la photographie comme étant le plus beau métier du monde. «Ce merveilleux métier m’offre comme privilège de côtoyer des gens heureux de partager des moments uniques dans leur vie, soit par l’amour d’un couple, leur mariage, l’attente d’un enfant, la naissance d’un être tant attendu, ou même une famille parfois de plusieurs générations. Mon travail me donne les moyens d’expression afin de laisser en héritage une trace de notre existence. C’est l’essence même de notre mission. La photographie me permet de vivre des moments intenses, empreints d’amour et d’émotions, que je partage avec mes clients, fixés sur papier pour l’éternité», confie la photographe qui tient à remercier tous ses clients pour leur confiance, de même que ses parents et sa famille qui la supportent sans condition.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *