Économie
13:49 23 juillet 2008 | mise à jour le: 23 juillet 2008 à 13:49 temps de lecture: 2 minutes

Des travaux de réfection de 10 M$ dans Charlesbourg

Les automobilistes qui sillonnent les rues de l’arrondissement de Charlesbourg l’ont sûrement remarqué. Depuis quelques semaines déjà, d’importants travaux de réfection souterraine et de surface ont été entrepris aux quatre coins du territoire de l’arrondissement qui nécessiteront des investissements de l’ordre de 10 M$.

Deux des principaux chantiers concernent le boulevard Henri-Bourassa entre les boulevards Jean-Talon Est et Mathieu de même que la 3e Avenue Ouest de la rue Doucet à la 73e Rue Ouest. À chacun de ces deux endroits, on procède à des travaux de réfection souterraine.

Tant qu’à avoir creusé la chaussée, les entreprises de services comme Bell, Hydro-Québec et Gaz Métropolitain en profitent pour améliorer leurs infrastructures. Dans la même veine, des travaux de cette envergure sont sur le point de débuter sur le boulevard Louis XIV entre les avenues des Diamants et des Grenats.

Ces travaux inscrits au Programme triennal d’immobilisation (PTI) nécessiteront des dépenses de l’ordre de 4,6 M$ pour ce qui est du boulevard Henri-Bourassa et de la 3e Avenue Ouest. À cela, il faudra ajouter le coût des travaux du boulevard Louis XIV. Six chantiers de travaux de réfection de surface et de trottoirs étaient en opération pour les semaines débutant les 14 et 21 juillet. De ce nombre, trois prévoyaient la reconstruction de trottoirs devant les 3052 et 12090, boulevard Henri-Bourassa et sur la 76e Rue Est entre la rue Paul-Comtois et le la 1re Avenue.

Les principaux travaux de réfection de surface ont lieu sur la rue Périgord de la courbe située aux abords de l’école de l’Oasis jusqu’au boulevard Jean-Talon. Des travaux de pavage ont lieu sur la 2e Avenue Ouest entre la bretelle de l’autoroute de la Capitale et la 41e Rue Ouest et sur la 41e Rue Ouest ainsi que sur la 41e Rue Ouest entre la 1re Avenue et la 3e Avenue Ouest.

Ces travaux, même s’ils causent peut-être dans le moment des désagréments à certains automobilistes, permettront d’améliorer le réseau routier charlesbourgeois.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *