Économie
13:56 8 avril 2010 | mise à jour le: 8 avril 2010 à 13:56 temps de lecture: 3 minutes

La COOP IGA de Charlesbourg poursuit sur sa lancée

Avec ses 4 000 membres, la COOP IGA de Charlesbourg relocalisée depuis décembre 2003 sur le boulevard Louis-XIV à l’intersection du boulevard du Loiret poursuit sa croissance de belle façon. Cette relocalisation de l’ancien édifice de la 3e Avenue Ouest a certes été une décision des plus avantageuses pour la coopérative.

«Le fait de s’établir dans ce secteur en 2003 n’avait pas été accueilli par tous les membres avec enthousiasme, mentionne le président de la COOP IGA, Alain Castonguay. Certains avaient qualifié cette décision d’audacieuse alors que d’autres la jugeaient téméraire. En quadruplant notre chiffre d’affaires, on a réussi hors de tout doute notre pari tout en faisant maintenant l’envie de la compétition.»

La coopérative a certes bénéficié du développement du secteur de la Montagne-des-Roches, ce qui lui a permis d’augmenter considérablement sa clientèle. Mais de nouveaux membres se sont aussi ajoutés pour assurer sa réussite.
«Notre ancienne situation géographique ne répondait plus aux besoins de nos clients, poursuit M. Castonguay. Nous nous dirigions inévitablement vers la faillite d’autant plus que nous étions confrontés à un bâtiment désuet localisé dans un secteur enclavé. Nous étions présents dans le secteur depuis près de 65 ans. Le succès de la COOP IGA ne s’est jamais démenti par la suite.»

Les membres du conseil d’administration ont même dû agrandir le magasin de 10 000 pieds carrés de manière à répondre à la demande.
«Nos 4 000 membres représentent aujourd’hui 30 % de notre clientèle. Cette croissance se reflète dans nos résultats et profite tant à nos membres qu’à l’ensemble de la collectivité de Charlesbourg. C’est ainsi qu’au cours de la dernière année, on a pu offrir le plus gros montant en ristournes de l’histoire de la coopérative, un montant de 100 000 $. On a aussi augmenté notre implication sociale et communautaire en nous impliquant dans le milieu scolaire et en soutenant, par le don de denrées ou en subventions, une foule d’organismes du milieu», de préciser le président de la COOP IGA de Charlesbourg.

Le Patro de Charlesbourg est l’un de ces organismes aidés par la coopérative. On a ainsi profité de la tenue de la soirée-bénéfice annuelle pour remettre une subvention de 5 000 $, une première commandite de ce genre, au Patro.
«Nous avons ciblé le Patro parce qu’il rejoint, par ses activités, les valeurs qui sont chères à notre coopérative. Il offre une multitude d’activités à sa clientèle qui est composée de plusieurs personnes qui font leur marché d’alimentation chez nous. Il est enfin bon d’être membre de la COOP IGA, car en plus de profiter d’avantages indéniables, on permet à plusieurs organismes et de gens dans le besoin d’en bénéficier régulièrement», de conclure Alain Castonguay.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *