Économie
17:28 1 juin 2010 | mise à jour le: 1 juin 2010 à 17:28 Temps de lecture: 4 minutes

Contre un changement de zonage à la Villa Saint-Vincent

De nombreux citoyens des rues limitrophes à la Villa Saint-Vincent dans le secteur Saint-Rodrigue à Charlesbourg ont profité de la tenue d’une assemblée de consultation publique tenue pendant la séance du conseil d’arrondissement du 25 mai dernier pour venir dire aux élus qu’ils étaient en désaccord avec le changement de zonage proposé.

Ils en avaient particulièrement contre la volonté du promoteur d’y construire un stationnement extérieur dans une pente située à l’arrière du complexe, au sud d’un éventuel complexe de 32 logements projetés par une filiale de Construction canadienne, le maître d’œuvre de ce projet.

L’urbaniste de l’arrondissement de Charlesbourg, Pierre Marcoux, a été interrogé par de nombreux citoyens inquiets sur la localisation du stationnement projeté. Il a d’abord indiqué que le promoteur avait les permis nécessaires pour ériger un tel complexe sur son terrain. Il a ensuite expliqué pourquoi il demandait un changement de zonage pour ériger ce stationnement extérieur de 28 cases.

De nombreux citoyens de la rue Cocteau ont posé des questions à savoir si on avait prévu des mesures pour contenir les eaux d’écoulement vers leurs terrains localisés au sud du projet, au pied d’une élévation de terrain assez importante selon eux.
À la suite de la réponse de l’urbaniste municipal qui disait que la pente était plus ou moins prononcée, plusieurs citoyens ont faire preuve de scepticisme. Ils n’en revenaient tout simplement pas qu’on puisse penser que la pente à cet endroit était si peu prononcée qu’on trouve cet élément négligeable.

Les citoyens qui ont pris la parole ont entre autres indiqué aux membres du conseil d’arrondissement que la circulation était déjà assez ample dans le secteur sans qu’on ajoute la circulation engendrée par les locataires de 32 autres logements. Chiffres à l’appui, on a souligné qu’il y avait bien plus de circulation dans le secteur que les données de la Ville à ce sujet.

Entente ratifiée en 1988

Un citoyen de la rue Cocteau, Yves Couture, a demandé aux élus qu’ils oublient le projet au bénéfice des résidents du secteur. Il a par ailleurs déposé pour les bénéfices des élus les termes d’une entente intervenue en janvier 1988 et ratifiée par Construction canadienne T.J. Québec en mai 1989 entre l’ex-Ville de Charlesbourg et le promoteur concernant la transformation de l’ancienne bibliothèque municipale située sur l’avenue Villa Saint-Vincent.

Lors d’une assemblée publique de consultation, les citoyens avaient exprimé leur volonté d’obtenir des garanties concernant la vocation unique du bâtiment en une résidence pour personnes âgées et le maintien du gabarit et des formes actuels de l’immeuble.

Le promoteur avait alors signé un engagement garantissant à la Ville l’utilisation du bâtiment en une résidence pour personnes âgées autonomes, la conservation du bâtiment dans son gabarit, sa forme et sa hauteur actuels de même que la permanence des dimensions du terrain qui demeurera libre de toute autre construction et l’aménagement du stationnement au nord du bâtiment.

Dans une missive signée par le maire de Charlesbourg, Ralph Mercier, on apprend qu’à défaut du non-respect de ces exigences, la Ville se réservait le droit de modifier le zonage pour rétablir la zone existante avant le projet.

Après 90 minutes de discussions concernant ce dossier, la conseillère du secteur, Denise Trudel, a suggéré aux autres membres du conseil d’arrondissement de retirer l’avis de motion et l’adoption du projet de règlement sur l’urbanisme relativement à l’agrandissement de la zone concernée pour la localisation du stationnement.
«De cette manière, nous pourrons analyser de long en large tous les tenants et aboutissants de ce dossier pour prendre la bonne décision», a indiqué Mme Trudel qui a reçu l’approbation de tous ses collègues.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *